Les frères BELIBI, cofondateur PNEUPUR : 2 jeunes entrepreneurs au service du développement durable

Originaires du Cameroun, BENJAMIN IGNACE et FREDERIC GEORGES BELIBI sont très tôt férus d’automobile et passionnés d’entreprenariat. Peaufinant une petite révolution dans le traitement généralement réservé aux pneus usagés au Cameroun, le duo a su s’imposer comme l’un des leaders du mouvement. Un pari pourtant risqué : mettre leurs passions aux services du développement durable. Flash-back sur un parcours mêlant professionnalisme et travail acharné.


Nés le 22 mars 1984 au Cameroun, les deux frères font leurs classes au collège Vogt. Ultérieurement, ils intègrent à Paris le lycée JEAN JAURES DE CARMAUX ou ils obtiendront leurs baccalauréats en systèmes de techniques industrielles en 2005.
Plus tard, leur BTS de maintenance en poche, ils font leur entrer dans le monde professionnel chez le concessionnaire automobile Mercedes-Benz. Travaillant entre la France et le Cameroun de 2008 à 2012, les jumeaux font un constat inquiétant. La pollution engendrée par des pneus usagés devient de plus en plus problématique.


Leur idée plutôt lumineuse, recycler les pneus usagés et non réutilisables et en faire des terrains Eco responsables en Afrique. Dans le but de la concrétiser, ils travaillent en collaboration au Cameroun avec l’incubateur de l’École Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé TECHNIPOLE SUP – VALOR. Ils s’entourent par la suite des institutions telles qu’Art et Métier, Campus France pour, au bout de deux ans et demi, mettre au point le procédé de transformation qu’il brevette auprès de l’OAPI. 


De 2015 à 2017, le succès se fait ressentir. Ils sont lauréats de plusieurs concours : entrepreneur d’Afrique de campus France, bond’innov de l’institut de recherche pour le développent. Bénéficiant d’un soutien pour la mise en place effective de leur projet de recyclage et valorisation du pneumatique usagé… Ils cofondent PNEUPUR.

La start-up PNEUPUR a pour objectif de Collecter, traiter, transformer et valoriser les pneus usés. Cette valorisation passe par la production d’une matière première secondaire, matière avec laquelle ils fabriquent des revêtements sportifs 100% écologiques, antidérapants, souples, résistants aux UV.


Frédéric et Benjamin aujourd’hui des véritables soldats de la cause environnementale, les jumeaux n’attendent pas s’arrêter là. Ils souhaitent participer au développement du Cameroun et de l’Afrique en créant des emplois durables. Sur une période de 3 ans, la jeune entreprise ambitionne de créer 41 emplois directs et 150 emplois indirects.


Ils souhaitent participer au développement du Cameroun et de l’Afrique en créant des emplois durables. La première place de l’entreprise PNEUPUR au challenge Startupper 2019 de la firme TOTAL au Cameroun sonne comme la consécration d’un travail durement accompli. 

Winnie Nokam

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
%d blogueurs aiment cette page :