Actualité

Prospective sur le développement du secteur bancaire au Cameroun

Le secteur bancaire au Cameroun, tout comme dans de nombreux autres pays africains, est confronté à des défis importants, mais également à des opportunités de croissance et de développement. Le faible taux de pénétration des services bancaires au Cameroun représente une opportunité significative de croissance, notamment dans le domaine de l’inclusion financière.

Super promo

Le secteur bancaire au Cameroun est également confronté à des défis liés à l’exposition des banques à l’État, qui a augmenté de manière significative ces dernières années, atteignant 35,3 % des actifs totaux en 2022, contre 23 % en 2019. Cette exposition a probablement limité le crédit au secteur privé et pose des risques pour la stabilité financière. La fragilité du secteur bancaire a également été exacerbée par la pandémie de COVID-19 et le conflit dans les régions anglophones du pays, qui ont affecté l’activité économique et la demande de crédit.

Malgré ces défis, le secteur bancaire au Cameroun a fait preuve de résilience, avec un taux de capitalisation correct de 14,7 % en 2022, supérieur au taux minimum requis de 10,5 %. Le secteur a également enregistré une augmentation des prêts non performants, atteignant 15 % en 2022, contre 14 % en 2021.

En termes d’inclusion financière, les services financiers numériques ont le potentiel d’étendre considérablement l’accès aux services financiers au Cameroun, en particulier pour les populations non bancarisées et sous-bancarisées. L’utilisation de la monnaie mobile et d’autres services financiers numériques a connu une croissance rapide ces dernières années, et il existe un potentiel significatif de croissance supplémentaire dans ce domaine.

Pour soutenir le développement du secteur bancaire au Cameroun, il est important de relever les défis de l’inclusion financière, de l’exposition des banques à l’État et de la stabilité financière. Cela peut être réalisé grâce à un éventail de mesures, notamment le renforcement du cadre réglementaire et de supervision des banques, la promotion de la littératie financière et de l’éducation, et le soutien au développement des services financiers numériques.

En conclusion, le secteur bancaire au Cameroun présente un potentiel significatif de croissance et de développement, notamment dans le domaine de l’inclusion financière. Cependant, il existe également des défis importants qui doivent être relevés pour garantir la stabilité et la durabilité du secteur. Avec les bonnes politiques et le bon soutien, le secteur bancaire au Cameroun peut jouer un rôle crucial dans le soutien à la croissance économique et au développement du pays.

Mérimé Wilson

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
Verified by ExactMetrics