The Greatest

Monumental président fondateur Pierre Wafo : la passion de l’éducation

Nelson Mandela disait au sujet de l’éducation qu’elle est l’arme la plus puissante pour changer le monde. Dans plusieurs pays africains par le passé et même aujourd’hui, les états ont du mal à offrir une éducation de qualité à toutes leurs populations. Les acteurs privés très nombreux viennent au secours des pouvoirs publics pour résoudre le problème d’accès à l’éducation. C’est le cas au Cameroun depuis plusieurs décennies. Si au départ les missionnaires étaient les principaux soutiens de l’État en matière d’éducation avec la création des écoles et collèges, les personnes physiques ont depuis emboité le pas. Pierre Wafo fait partie des pionniers en la matière.

Téléchargez votre Magazine

Pierre Wafo, son nom tout seul c’est tout un symbole. Depuis près de 45 ans, il s’investit dans le monde de l’éducation au Cameroun principalement à Douala. C’est en 1972 alors qu’il n’est juste qu’un jeune homme d’affaires qu’il décide de se lancer dans l’éducation des jeunes Camerounais en lançant sa première école à Douala dénommée l’école primaire la fraternité dans le quartier Bepanda. En 1977 soit 5 ans plus tard dans le même quartier, il inaugure le collège bilingue la maturité. Le groupe scolaire Wafo suivra par la suite à la fin des années 90 et le collège bilingue les lauréats au début des années 2000. À travers ses écoles, Pierre Wafo a formé plusieurs générations des Camerounais et continue de le faire. L’octogénaire est également présent dans le tourisme avec l’hôtel centre touristique de Douala. Il est aussi le président national de l’enfance joyeuse du Cameroun (EJC) qui est une organisation caritative qui date de 1958. Il a par ailleurs fait un bref passage dans le monde des médias avec la création en 2004 de la radio des lauréats qui malheureusement n’a pas tenu longtemps.

laurea
Collège bilingue moderne les lauréats Douala

Pour l’ensemble de ses œuvres, Pierre Wafo est commandeur de l’ordre national de la valeur camerounaise. Mais la plus belle gratification est certainement les milliers des Camerounais qu’il a formé et qui aujourd’hui font la fierté de tout un peuple. L’immensité des œuvres de Pierre Wafo dans l’éducation au Cameroun restera certainement dans l’histoire du pays.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité