Kingsley Azieh  Che: CEO Hong – Kong King’s Group Co, le jeune baron camerounais du commerce sino-africain

Les jeunes camerounais sont particulièrement doués et ils en font la démonstration chaque jour dans le monde. Au milieu des vices engendrés par la pauvreté et la misère dans lesquelles sont plongées une grande partie de la population, certains jeunes Camerounais refusent de se reconnaître dans un destin collectif obscur et se battent pour un avenir meilleur. Au Cameroun les jeunes porteurs d’initiatives positives sont nombreux, mais la jeunesse active camerounaise va au-delà des frontières nationales. Kingsley Azieh Che est un jeune entrepreneur camerounais basé en Chine qui au sens propre du terme impressionne.

Kingsley Azieh Che débarque à Beijing en Chine en 2004 à l’âge de 23 ans. Il découvre un pays en plein boom économique avec une richesse culturelle magnifiquement mise en valeur. Kingsley étant un anglophone de souche et maîtrisant parfaitement la langue de Shakespeare, obtient un contrat de 2 ans comme enseignant d’Anglais dans une école à Yuncheng dans la province de Shanxi. En tant qu’enseignant, il brille par l’excellence au point d’être désigné meilleur enseignant de l’année par son école. En 2006, Kingsley Azieh décide de se dédier à sa vraie passion qui est le commerce. Il prend la route de la province industrielle de Chine Guangdong et s’installe à Guangzhou.

Entre temps Kingsley Azieh Che revient au Cameroun, sollicite et obtient de l’aide auprès de sa famille pour booster ses affaires. En 2007, il fonde son entreprise à Hong – Kong et ouvre une représentation au cœur de Guangzhou. En visionnaire, il voit les choses en grand et crée une usine de fabrication de costume à Haifeng avec un partenaire chinois. Dès ce moment, le déclic s’opère. Pour la seule année de 2008, l’usine de Kingsley va produire et commercialiser en direction de l’Afrique plus de 250 000 costumes. Le succès est total, Kingsley Azieh Che devient une référence, un modèle de réussite dans la communauté africaine de Chine et on le surnomme le « roi du costume ».

Kingsley Azieh Che a fait fortune en Chine, mais son souci de voir le Cameroun grandir et son désir de participer à son éclosion économique vont motiver ses investissements dans le pays. En Janvier 2017, il lance sa société de transport interurbain United Express, un service exclusivement VIP avec des bus de qualité offrant un maximum de confort, sa vision à terme est de desservir plusieurs villes du Cameroun. Kingsley Azieh Che a aussi pour ambition de se lancer dans le secteur de la construction des infrastructures au Cameroun.

La détermination, la rage de réussir et de fracasser les murs, Kingsley Azieh Che l’a dans le sang. Décidé à réussir, le jeune entrepreneur camerounais est non seulement un exemple d’intégration africaine en Chine, mais surtout un entrepreneur qui sait d’où il vient et surtout le chemin qu’il veut entreprendre pour continuer à marquer l’histoire entre la Chine et le Cameroun en particulier et l’Afrique en générale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s