Publicités

Yannick Noah, grand sportif, artiste de renom et homme d’affaires à succès : le destin d’un champion

 

Tout au long de sa vie, Yannick s’est démarqué de par son immense talent. En tant que sportif, il a remporté des grandes victoires dans le tennis notamment l’un des plus mémorables le célèbre tournoi organisé en France le Roland-Garros en 1983. Après les victoires sportives, il s’est lancé dans une carrière artistique qui a eu autant de succès. A plusieurs fois et dans plusieurs pays dans le monde il a remporté des disques d’or ; disques de platine… sans toutefois oublier des nombreuses récompenses à l’international. Aujourd’hui, Yannick Noah est un homme d’affaires ambitieux qui transporte ses victoires passées dans le sport et la musique dans les affaires.

C’est un mercredi du 18 mai 1960 que Yannick Noah voit le jour à Sedan en France, son père est alors à l’époque footballeur professionnel. Il suivra la voie de son papa en ce qui concerne le sport, mais lui il jettera son dévolu sur le tennis. Son choix à l’épreuve des faits se trouvera être gagnant dans la mesure où il gagnera tout au long de carrière pas moins de 23 titres en individuel. Il enchainera ensuite par la musique, et là encore, le succès est bien présent. Aujourd’hui en bon camerounais, Yannick Noah s’est reconverti dans les affaires. Il est membre du conseil d’administration de l’équipementier le Cop sportif. Actuellement, il est engagé dans un vaste chantier dans l’immobilier au Cameroun avec le projet de construction de la cité des cinquantenaires. Un projet ambitieux pour un investissement de près de 40 milliards de FCFA pour 500 logements hauts standings dans la capitale camerounaise Yaoundé.

cité des
Maquette Cité des cinquantenaires Yaoundé

Yannick Noah c’est l’exemple typique du succès, son enthousiasme, son courage et son intelligence lui ont permis d’accomplir les choses extraordinaires. Son projet immobilier au Cameroun est à la hauteur des ambitions qu’il a toujours affichées durant toute sa carrière. Marquer l’histoire avec les grands œuvres il a déjà fait et à la fin des travaux de la cité des cinquantenaires, un autre pas vers l’immortalité à travers les œuvres terrestres sera franchi.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline