The Greatest

Portrait : Véronique MOAMPEA MBIO, la reine des hydrocarbures au Cameroun

Véronique MOAMPEA MBIO, la reine des hydrocarbures au Cameroun

Véronique MANZOUA, épouse MOAMPEA MBIO, est la 1st Lady à la tête d’une structure d’Hydrocarbures au Cameroun. Cette native de Kribi dans le Sud Cameroun, est la Directrice Générale de la SCDP, Société Camerounaise des dépôts pétroliers. Grande structure de renom, la SCDP est la première et l’unique Société, assurant le stockage et la distribution des produits pétroliers sur tout le territoire camerounais. Créée en 1979, la SCDP a pour souci majeur de rendre disponibles les produits pétroliers à travers le pays et partant, de favoriser le développement Économique de celui-ci. Nommée par Décret présidentiel, le 14 décembre 2018, Véronique MOAMPEA MBIO, fait partie des excellents Managers sur lesquels peut compter le Cameroun pour son émergence.

Téléchargez votre Magazine


De par ses riches expériences et ses compétences, ajoutées à son abnégation et sa rigueur, elle a su jusqu’ici, maintenir le cap, succédant à l’actuel Ministre Camerounais de l’Eau et de l’Énergie, Gaston ELOUNDOU ESSOMBA lui-même Manager hors pair du secteur des Hydrocarbures ayant passé neuf années à la tête de cette société pétrolière. Femme de caractère, Madame MOAMPEA MBIO, aime passer à l’action. Elle met un accent particulier sur la compétence de son personnel et attend toujours des résultats concrets et mélioratifs pour la bonne marche de la structure dont elle tient les rênes.

Portrait


Née à Kribi, le 3 Avril 1966, Véronique MOAMPEA MBIO, est titulaire d’une licence en Sciences Économiques, option Gestion des Entreprises et d’un Master en Business Administration, obtenu à l’École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC) de l’université de Douala. Elle est la première femme au Cameroun a dirigé une structure des Hydrocarbures. Elle compte de nombreuses années d’expériences dans le domaine et une trentaine au service de l’Etat. Elle a tour à tour occupé, les postes de Chef de bureau de la comptabilité d’exploitation, chef de bureau des prix et chef de service de l’exploitation pétrolière ; avant sa nomination à la tête de la SCDP, elle occupait les fonctions de Directeur Général Adjoint de la CSPH, la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures.


Vu son parcours rassurant et ses compétences indéniables, elle va gagner le cœur du Chef de l’Etat qui la propulsera au sommet des hydrocarbures au Cameroun, en la nommant par décret présidentiel à la Direction Générale de la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers. Une nomination qui arrive à point nommé, quelques mois après celle de son prédécesseur Gaston ELOUNDOU ESSOMBA, lui-même promut à la tête du Département Ministériel en charge de l’Eau et de l’Énergie.


À l’entame de son exercice au sein de la SCDP, elle devait relever plusieurs défis à savoir, augmenter les capacités de stockage de la SCDP, faire accroître les moyens logistiques pour le transport par rail des produits pétroliers afin de réduire à sa plus faible expression, le transport par route. Mettre au point, le dispositif de défense, contre les incendies dans tous les dépôts, soit 13 au total, dispatchés sur toute l’étendue du territoire National en vue de protéger les populations environnantes, entre autres. Parmi ses attributions, elle devait aussi lutter contre la corruption, le siphonnage des produits pétroliers et les pertes d’exploitation. Au vu de tous ces challenges, le bilan plus de deux ans après sa prise de fonctions, ne peut qu’être élogieux. Si bien des actions lui sont reconnues à la tête de cette grosse structure pétrolière, l’une d’entre elle reste le dispositif qu’elle a fait mettre au point pour lutter contre le Siphonnage et la maîtrise du comptage des hydrocarbures mouvementées.


À son actif aussi, Véronique MOAMPEA MBIO, a œuvré dans la mise en service des ponts-bascules aux centres gaz de Bonabéri à Douala et à Yaoundé, afin de fiabiliser et sécuriser les quantités de gaz mouvementées. Elle a pour ambition de construire 55 000 m3 de capacité de stockage supplémentaire pour les produits blancs et 25 000 tonnes pour le gaz domestique à l’horizon 2031. Avec près de 400 employés sous sa direction, cette cheffe d’entreprise dotée d’une grande capacité managériale, met l’accent sur la compétence de son personnel. Très proche de ses employés, elle gère à la loupe les préoccupations de ses employés, dans l’ordre des priorités. De nombreuses mutations positives ont été opérées à cet effet, avec l’appui du conseil d’Administration. L’on remarque à titre illustratif, la retraite complémentaire octroyée au personnel depuis le 1er janvier 2020, la prime de logement et de transport a été incluse dans le 13eme mois. La couverture sanitaire des personnes et toutes leurs composantes sont désormais de 100 %, les assurances sont régulièrement payées garantissant ainsi la sécurité des employés.


Sur la question du genre, Madame, la DG, n’y trouve pas de problèmes ! Pour elle, les postes de responsabilités doivent être attribués autant aux hommes qu’aux femmes, pourvu qu’ils aient le mérite et le profil.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité