le

HEETCH quitte le Cameroun

La start-up française HEETCH a annoncé ce jour la cessation de ses activités au Cameroun. La raison avancée est la pandémie du corona virus qui a un impact considérable sur leurs activités en France. Une raison qui pousse tout de même à se questionner sur le déploiement de cette start-up au Cameroun et sur la viabilité de son modèle économique. HEETCH avec sa fermeture vient ainsi rallonger la liste des start-ups étrangères à l’instar de Cdiscount, Afrimarket ou encore Jumia qui n’ont pas pu trouver leurs épingles du jeu sur le marché camerounais.


Le Cameroun compte plus de 7,8 millions d’internautes avec un taux de pénétration de 30% d’après les derniers rapports de Hootsuite et We Are Social et le mobile money connaît une croissance exceptionnelle. Aujourd’hui, on peut se demander légitimement qu’est ce qui cloche ? Pourquoi les start-ups étrangères n’arrivent pas à conquérir un marché au potentiel réel ?   

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
You cannot copy content of this page
%d blogueurs aiment cette page :