The Greatest

Jean pierre OKALLA AHANDA : D’EKOMBITIE au sommet

Il a fait des chiffres une véritable passion et un engagement pour la vie. Jean-Pierre OKALLA AHANDA est un notable dans l’univers de la comptabilité en Afrique Francophone. Au fil des années, par ses réalisations et son goût prononcé pour l’excellence, il a construit une réputation de gagneur. Quand la foi, le travail acharné et le sens des résultats deviennent la règle chez un bâtisseur, son histoire ne peut être qu’inspirante.

Téléchargez votre Magazine

Né le 18 décembre 1959 à Douala au Cameroun, ce natif du sagittaire est très tôt passionné de chiffres, d’abord les mathématiques et par la suite la comptabilité. Son challenge : s’imposer et faire carrière sur la durée dans un domaine en perpétuelle évolution, franchir tous les obstacles et se hisser au sommet par la seule force de son travail. Pari réussi et haut la main pour ce comptable accompli. Retour sur un extraordinaire parcours mêlant performance et travail acharné.

D’un papa infirmier, Jean-Pierre connaît une enfance studieuse et rigoureuse, entouré de ses frères dont son jumeau. Cette enfance est meublée par les classes en ville et les vacances dans son village natal à Ekombitie, petite bourgade située à 8 km de Mbalmayo. Une époque riche en expérience où il acquerra d’ailleurs des connaissances en travaux champêtres. C’est à l’école catholique de Mvolyé que Jean-Pierre effectuera son primaire, le secondaire quant à lui sera entamé au collège Stoll d’Akono. Mais sous l’influence de son frère aîné – aujourd’hui prêtre, le père Joseph Ndi Okalla, il s’inscrit au séminaire de Mbalmayo. Il poursuivra ses classes secondaires au lycée de la même ville. Une autre expérience pleine d’enseignement, car il apprendra avec son jumeau à se prendre en charge. Il sera reçu au brevet en classe de quatrième et obtient avec mention Assez Bien son baccalauréat série C en 1978.

L’itinéraire académique de Jean-Pierre Okalla Ahanda est jalonné de petits hasards qui orienteront son parcours : la main du destin certainement et pour cause, ce n’est qu’en troisième année universitaire que cet expert-comptable chevronné fera son premier cours de comptabilité. Profitant à l’époque du système académique qui permettait de suivre deux cursus à la fois. Cette opportunité lui permet d’obtenir un Diplôme d’Études Universitaires Générales (DEUG) en sciences économiques à l’université de Yaoundé. Faute d’avoir validé la première année de Mathématique-Physiques en juin 1979, il embrasse alors complètement la comptabilité. Grâce à un concours réussi avec brio, en 1980, les portes de l’École Supérieure de Commerce et d’Administration des Entreprises du Havre lui sont ouvertes. Jean-Pierre décroche à 24 ans son diplôme de l’École Supérieure de Commerce et d’Administration des Entreprises option finance-Comptabilité, après avoir obtenu un an plus tôt, sa licence en sciences économiques à l’université de Rouen. Mais c’est en 1984 que le comptable émérite choisit de rentrer définitivement au Cameroun et d’entrer en cabinet. Il débute au cabinet Kooh et Mure comme auditeur tout en poursuivant ses études à distance en vue de l’obtention du diplôme français d’expertise comptable. Jean-Pierre Okalla accède au rang d’Expert-comptable en 1989, après avoir exercé le métier 05 ans au Cabinet KOOH et MÛRE devenu par la suite Coopers&Lybrand , il devient très jeune Associé Directeur Audit de 1990 à 1994. Malheureusement, la rude dévaluation du FCFA en 1994 et des dysfonctionnements internes obligent ce jeune cadre talentueux à voler vers de nouveaux horizons. Son carnet d’adresse enrichit grâce aux consultations pour la Banque mondiale faites depuis plus de 4 ans lui permettent de se mettre à son compte.

Okalla Ahanda & Associés voit le jour le 05 janvier 1995. Aujourd’hui, près de 26 ans après, on peut dire que l’entreprise prospère. La maison est implantée dans une dizaine de capitales d’Afrique de l’Ouest et du Centre sans compter ses multiples interventions dans les autres coins du monde. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe Okalla Ahanda et Associés avoisinait 1,5 milliards de francs CFA en 2010. Outre cela, Jean pierre est par ailleurs Président du collège des commissaires aux comptes de l’Union Africaine. A ce titre, il coordonne l’activité d’une équipe d’auditeurs externes chevronnés de haut rang provenant des institutions supérieures de contrôle de divers pays africains tels le Togo, Tchad, Lesotho, Égypte, Gambie, Ghana, Soudan, Cameroun, Afrique du Sud, Île Maurice. Une belle réussite pour ce natif Ekombitie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité