Publicités

Charles Bitama CEO de la CIA, la patrie dans le cœur : de l’armée américaine à l’agriculture au Cameroun, l’exemple qui parle

Le patriotisme est un élément incontournable pour le développement d’un pays. L’envie de voir son pays émergé, de voir les siens améliorer leur niveau de vie, de voir sa patrie briller parmi les meilleures nations et plus, seul les personnes qui marchent avec leur patrie dans le cœur partagent cet ardent désir. Le Cameroun terre bénite au cœur du Golfe de Guinée compte des fils et des filles qui manifestent envers lui un amour gigantesque. Certains de ses enfants vivent au Cameroun, d’autres hors des frontières nationales. Certains sur le plan matériel pour des raisons diverses ne possèdent plus le passeport camerounais, mais dans leurs cœurs la patrie occupe toujours une place de choix. Malgré la déchéance de la nationalité, ils sont nombreux ses patriotes vivant à l’étranger qui sans condition retournent apporter leurs savoirs faire pour que le Cameroun prospère. Parmi eux, nous avons un ingénieur exceptionnel au nom de Charles Bitama.

france
Plantation Ing. Charles Bitama à Grenoble France

L’ingénieur Charles Bitama est un agronome Camerounais soldat réserviste dans les forces spéciales de l’armée américaine. Amoureux de la recherche agronomique, à travers les différentes missions qu’il a effectué à travers le monde avec la US Army, il a appris plusieurs techniques culturales innovantes pratiquées par divers peuples dans le monde, et les découvertes qu’il a faites l’ont fasciné au point où il a décidé de trouver du temps pour venir partager son expérience avec les siens au Cameroun afin de booster l’agriculture locale. Charles Bitama retourne au Cameroun en novembre 2016 avec pour projet la création de la CIA (Centre-Innovation-Agronomie) avec un vaste champ d’expérimentation dans la localité de Ntui dans la région du Centre Cameroun.

terrain
Ing. Charles Bitama sur le terrain au Cameroun à Ntui

Charles Bitama ambitionne de former les agriculteurs camerounais sur les techniques simples et pratiques permettant de booster la production et minimiser les coûts en matière d’investissement. Avec Charles, il faut s’attendre à voir les carottes de plus d’un mètre de long, les laitues qui poussent sur les bananiers, les plantes de tomates qui produisent 40 Kg de Fruits à l’unité et fait plus de 2 mètres de hauteur, les herbicides mangeables par l’homme… Que des innovations qui sortent de notre entendement.

Charles Bitama à la base est un pur produit de l’éducation camerounaise, c’est à la faculté d’agronomie et des sciences agricoles (FASA) de l’université de Dschang qu’il suit sa formation d’ingénieur avant de rejoindre la France et par la suite, les Etats-Unis d’Amérique. Son patriotisme et le désir ardent qu’il a de contribuer au développement du Cameroun est un message fort à l’endroit des autres membres de la diaspora camerounaise disséminée dans le monde. Il démontre par ses actes que l’amour pour la patrie va au-delà des documents administratifs ou des contraintes liées aux mauvaises mœurs qui sévissent dans le pays. Il embrasse les obstacles, les surmonte afin de poser sa pierre pour la construction de l’édifice national, une belle leçon pratique du patriotisme qu’il enseigne.

Publicités

4 pensées sur “Charles Bitama CEO de la CIA, la patrie dans le cœur : de l’armée américaine à l’agriculture au Cameroun, l’exemple qui parle

  • 3 juillet 2017 à 16 04 47 07477
    Permalink

    Je suis agréablement surpris par cet attachement et ce patriotisme sans équivaut je tiens a vous tirez un chapeau. Je suis Technicien Supérieur d’agriculture et disposé également comme vous apportez mon Savoir faire à Notre grande Nation qu’est le Cameroun qui nous tiens tant à Coeur

    Répondre
  • 30 septembre 2017 à 11 11 43 09439
    Permalink

    Je t’assure ce projet est vraiment ennorme et très très cool. Car l’agriculture au Cameroun souffre de beaucoup de maux: vraiment assez rudimentaire

    Répondre
  • 2 octobre 2017 à 12 12 30 103010
    Permalink

    Ce conviction que tu as de relever notre pays sur le plan agricole est vraiment admirable et encourageante. Surtout quand au fil des années nous remarquons une inflation grandissante sur les produits agricoles à cause de raisons diverses ce qui réduit sensiblement pour certains et considérablement pour d’autres le pouvoir d’achat des camerounais. Gérard Alex Best

    Répondre
  • 23 décembre 2017 à 7 07 59 125912
    Permalink

    Un sage disait  » pour connaitre quelcun, n’ecoute pas ce qu’il dit, mais regardes ses actes »
    Seuls les actes parlent…

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline