Nos CEO

Loïck FANKAM, la résilience malgré tout…

Il y a quelques mois, l’histoire de la fermeture de son restaurant Loïck Food au quartier Bonamoussadi à Douala avait ému toute la toile. Le fruit de plusieurs années d’efforts réduit à néant, les emplois perdus, les pertes colossales. Tous les ingrédients étaient réunis pour voir Loïck FANKAM capitulé, s’en prendre à la vie et laisser mourir ses rêves. Mais cette fois, l’histoire ne s’est pas déroulée comme très souvent. L’entrepreneur a su avaler la pilule amère et au fond de lui, il a su trouver la force nécessaire pour relever la tête et viser encore plus haut et plus loin. Pour comprendre les ambitions et la détermination qui animent Loïck FANKAM, allons à la découverte de ce passionné de la restauration qui rêve de marquer son époque par des belles réalisations.

Super promo

Après son baccalauréat littéraire au milieu des années 90, Loïck FANKAM choisit de se former dans les métiers de la restauration. Un choix qui ne s’est pas fait au hasard, car, plus jeune, il avait l’habitude d’effectuer des stages de vacances dans l’établissement hôtelier de ses grands-parents. Après des stages dans les prestigieuses enseignes comme l’hôtel Pullman, Akwa Palace ou encore chez le chef étoilé Abegan, il travaille comme maître d’hôtel puis gérant dans quelques établissements tout aussi respectables de la ville de Douala. Il s’engage ensuite à la fin de l’année 2000 comme maître d’hôtel au sein de l’Hôtel Méridien à Douala où il exerce pendant 13 ans. Il dirige ensuite la restauration au sein de l’Hôtel Starland à Douala.

Après plusieurs années d’expérience au haut niveau dans l’univers de la restauration, Loïck FANKAM se décide d’entreprendre afin d’apporter sa touche et son savoir-faire auprès des consommateurs camerounais. Il mise sur la qualité, la convivialité et l’écoute des clients pour faire la différence et marquer les esprits avec son enseigne. Loïck Food fait son chemin et s’impose comme une référence dans la ville de Douala. Suite à un différend avec le propriétaire de son local de Bonamoussadi, Loïck FOOD fermera les portes en juin 2022. Un événement triste qui a fait le tour des réseaux sociaux. Loin de désespérer, l’entrepreneur s’est directement projeté vers l’avenir et bientôt à l’entrée Est de la ville de Douala au quartier Yassa, un nouveau restaurant bien plus grand ouvrira ses portes.

Conscient des opportunités que regorge son secteur d’activité, Loick FANKAM veut voir plus grand et ambitionne d’être un maillon essentiel dans le développement de la restauration au Cameroun. Avec un savoir-faire acquis sur le terrain, l’entrepreneur qui est très optimiste sur l’avenir croit aux valeurs du travail et la recherche permanente de l’excellence. Son nouveau restaurant de Yassa à l’entrée de Douala se veut être un endroit exceptionnel, plus grand, plus chic et où les populations auront la possibilité de vivre une véritable expérience unique sur le plan gastronomique. Loïck FANKAM veut aussi être un acteur clé dans l’industrie de la restauration à Douala en fournissant des produits et services de qualité aux professionnels qui recherchent permanemment les meilleures solutions pour optimiser leurs rendements. Pour réussir son pari, l’entrepreneur se tourne aujourd’hui vers les investisseurs sérieux pour l’accompagner dans sa vision.

Mérimé Wilson

Greenbox Cameroon CEO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

You cannot copy content of this page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité