Miranda Oben se dévoile sur The Returnees 2019

 Miranda OBEN, la fondatrice et CEO de The Returnees Project s’exprime sur la 4ème édition de l’événement annuel prévu le 20 décembre 2019 au siège du GICAM à Bonanjo dans la ville de Douala.

4ème édition de l’événement The Returnees, comment se prépare cette nouvelle édition ?

Cette édition sera accentuée sur la plus-value de la formation professionnelle avec pour thème  “RÉORIENTER LE SYSTÈME ÉDUCATIF : ÉDUQUER POUR LES CARRIÈRES ET L’ENTREPRENARIAT” (Suivez le lien pour le programme ). À cet effet, les mesures ont été prises par mon équipe et moi pour mettre à la disposition de notre audience un panier de conférenciers diversifiés regorgeant de qualités, d’expériences et des connaissances en la matière. 
Grâce au haut parrainage du GICAM, en la personne de son secrétaire général M. Alain Blaise Batongue et du sénateur Roland Kwemain et sans toutefois oublier le soutien réitéré du ministère des Affaires extérieures (MINEREX) la machine est une fois de plus en marche afin de continuer sur sa lancée positive qui a toujours été la sienne dès l’inauguration de cette vision.
Une modification majeure a été apportée au déroulement général de l’événement de ce 20 décembre 2019.
Pour cette édition précédent le 5e anniversaire de ce projet, nous avons opté pour un programme plus centré sur la conférence et qui sera directement clôturé par la cérémonie des Awards sans grand changement de cadence.

Une des marques du projet The Returnees, ce sont les innovations à chaque édition, alors quels seront les grandes innovations de l’édition 2019 ?

Concernant les interventions des conférenciers et partenaires durant la conférence nous avons opté cette année pour un style plus « Talkshow » que d’un panel classique. Le but est de pouvoir faire interagir l’audience autant que possible et de rendre l’atmosphère plus conviviale et moins formelle durant l’événement.
Ensuite, viens l’innovation phare de cette 4e édition qui est le Prix du Jeune Entrepreneur (Young Entrepreneur Cash Prize). Comme vous le savez, ainsi que vos lecteurs et nos followers, de longue date l’entrepreneuriat a toujours été notre base de projection.

Parlez – nous du concours Young Entrepreneur Cash Prize 2019..

Le « Young Entrepreneur Cash Prize » est un concours ciblant un groupe de jeunes visionnaires avec des projets déjà opérationnels ou du moins en phase d’exploitation. 
Ces jeunes visionnaires doivent savoir que le prix final n’est pas une fin en soi, mais le plus important, c’est d’exploiter toutes opportunités qui les seront offertes durant leurs participations à ce concours. Notre objectif est de pouvoir servir de ressort afin de pouvoir propulsé ces talents bien plus hauts dans le monde professionnel.
Après les deux premières étapes qui ont été la sélection des projets et le vote du public, nous rencontrerons enfin nos 6 finalistes pour une présentation décisive de 5 minutes chacun qui sera jugé par un jury de haute qualité et l’audience présente avec un ratio de 1:1 le 20 décembre 2019 au siège du GICAM à Douala durant la conférence.
Le gagnant se verrait récompenser d’un chèque de 200 000 FCFA.

Après les 3 premières éditions quel est le bilan de The Returnees ?

Déjà, nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont accompagnés jusqu’ici durant ces 4 dernières années.
Nous comptons depuis la première édition plus de 20 entreprises partenaires argent, or ou diamant qui ont fait activement partie des éditions antérieurs et celle de ce décembre, plus de 60 entrepreneurs actifs de la plate-forme, de nombreux partenariats et accords formés, et un public qui répond toujours présent chaque décembre pour célébrer avec nous le Cameroun et sa diaspora.
Nous espérons d’ailleurs les revoir tous présents le 18 décembre 2020 afin de pouvoir célébrer notre cinquième anniversaire tous ensemble. Nul doute que le meilleur reste à venir.

 Qu’est-ce qui vous a le plus marqué depuis le début de cette aventure ?

Je dirais plus particulièrement la diversité de l’entrepreneuriat camerounais, une aubaine pour les générations à venir. À force de faire ces découvertes de jour en jour et de se donner tant de mal pour mettre en valeur ce côté positif assombri par le manque de développement, nous ne pouvons qu’être plus consacrés à notre vision.

On observe une très forte implication de la diaspora camerounaise en Allemagne dans le projet, c’est parce que vous vivez en Allemagne où il y a autres raisons ?

Un point d’interrogation s’impose… La diaspora allemande a toujours été désignée comme celle la plus dynamique du Cameroun. Est-ce une vérité ?

D’un point de vue, on pourrait dire que ma présence en Allemagne à son rôle à jouer sur la balance, mais de l’autre, l’équipe globale The Returnees se trouve repartie dans 11 pays différents tel que la France les États-Unis l’Angleterre, etc. Nous espérons d’ici la 10e édition étendre bien plus notre assise dans la diaspora et avoir bien d’autres pays que l’Allemagne activement participé à cette vision comme vous l’avez remarqué.

Pourquoi les entrepreneurs camerounais devraient – ils participer à cette 4ème édition de The Returnees le 20 décembre prochain ?

Les statistiques parlent d’elle-même. Nous remarquons un taux de participation croissant année après année. Ceci est certainement dû à une satisfaction majoritaire du public convié. The Returnees œuvre au bénéfice de l’entreprenariat et cette vision qui réunit des entrepreneurs de la diaspora, ceux du bercail et ceux de retour de la diaspora sur une même plateforme, un concept unique.
Pour toute personne intéressée veuillez visiter le lien ci-dessous
https://www.thereturnees54.com/enregistrement-2019/
Sur ce je vous donne rendez-vous le VENDREDI le 20 décembre 2019 au siège du GICAM, Douala et je vous remercie Mérimé Wilson et cameroonceo.com pour ce énième entretien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
You cannot copy content of this page
%d blogueurs aiment cette page :