Publicités

Statu quo pour le nombre des représentants camerounais dans le classement Choiseul 2018

En 2016, le Cameroun avait aligné 5 entrepreneurs et managers dans le classement africain des 100 leaders économiques de demain de l’Institut Choiseul. 1 an plus tard, en 2017, le pays des lions indomptables perdait 3 représentants. Ingrid Etoke et Bony Dashaco, qui figuraient déjà en 2016, se maintenaient dans le classement. Il faut dire que le classement Choiseul qui a tissé au fil des années une belle notoriété commence peu à peu à devenir un baromètre intéressant permettant de découvrir certains entrepreneurs et managers talentueux qui font la différence par leur vision, leurs ambitions ou encore leurs innovations.

Pour cette année 2018, le classement Choiseul a enregistré non seulement des nouvelles entrées et des sorties, mais aussi la confirmation de la présence de certains pays où les moins de 40 ans deviennent de plus en plus des acteurs économiques importants. Entre le Maroc et ses 10 représentants ou encore le Nigeria et l’Afrique du Sud qui comptent chacun 8 représentants, on remarque une constance chez ses pays.

Pour l’édition 2018, la Camerounaise Ingrid Etoke a maintenu sa présence dans le classement en occupant le 44e rang soit 5 rangs de plus que dans le classement 2017 où la directrice générale de GSK Afrique Centrale occupait le 49e rang.

 

JULESANGANKAM-Cameroon CEO.jpg

Le Camerounais Jules NGANKAM Deputy CEO de l’African Guarantee Fund fait une excellente entrée dans le dit classement en se positionnant directement à la 7ème position. Rigoureux et ambitieux, l’ancien haut cadre de Barclays Capital à 40 ans et à partir de Nairobi, il accomplit un travail remarquable pour la construction de l’Afrique de demain. Les jeunes leaders de 40 ans et moins camerounais doivent davantage se donner au quotidien afin d’impacter positivement la jeunesse camerounaise  

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline