ActualitéBusinessJeune Talent

Top 7 des start-ups techs les plus prometteuses en 2021 au Cameroun

Il y a 5 ans, la création d’une start-up tech était un véritable phénomène de mode au Cameroun. On a vu naître plusieurs initiatives, des projets parfois très intéressants, mais qui malheureusement ne répondaient pas aux besoins réels du marché. Conséquence, elles sont très peu les start-ups qui ont survécu sur la durée. Aujourd’hui, on observe une nouvelle tendance chez les entrepreneurs Tech, les services proposés sont de plus en plus intéressants et de moins en moins fantaisistes. Ceci peut s’expliquer par le profil des entrepreneurs qui pour bon nombre sont des professionnels avertis qui, comprenant les enjeux du digital, décide d’apporter des solutions. Si la Fintech reste le segment de la tech camerounaise qui a connu une avancée considérable, l’e-santé, le e-learning, la mobilité, le e-commerce et le divertissement se positionnent également comme des secteurs stratégiques dans le développement de la Tech au Cameroun. Voici notre top 7 des start-ups les plus prometteuses que nous avons vu évolué en 2021.

Téléchargez votre Magazine

7 Colorfol


Colorfol est une plateforme et une application de streaming et de promotion des événements 100 % camerounaise. À l’heure ou le digital est en train de transformer l’industrie du divertissement, Colorfol veut être une alternative pour les artistes camerounais qui rêvent tous vivre des revenus de leurs arts. la start-up fondée par le jeune entrepreneur Ronny Kitio a remporté le prix IFC Innovation 2021.

6 Waspito


Fondée par Jean Lobe Lobe l’ancien Responsable des RH de British American Tobacco Afrique de l’Ouest, Waspito est une plateforme et application réunissant plusieurs services médicaux. Entre les consultations en télémédecine, la livraison des médicaments et les prises de rendez-vous, Waspito veut être la référence en e-santé au Cameroun. Le groupe Orange a été investi près de 500 000 Dollars dans la start-up et une levée de fonds en amorçage de quatre millions de dollars est en vue.

5 Iziway


Iziway est une start-up qui opère dans le secteur du e-commerce au Cameroun. Après le départ en 2019 du géant Jumia, plusieurs initiatives ont vu le jour et la start-up iziway compte bien jouer les premiers rôles sur un marché en constante progression. Fondée par Guy TALOM, un ingénieur en informatique basé en France, iziway souhaite démocratiser le e-commerce auprès des commerçants et faciliter le quotidien des Camerounais.

4 Adaa learning


Les plateformes de e-learning ont désormais le vent en poupe. ADAA est une Start-up EduTech panafricaine spécialisée dans la formation et digitalisation de la formation, le développement des solutions technologiques de pointe et l’économie numérique et propriétaire de la plateforme www.adaalearning.com. Co-fondée par Mathurin KOUGUEM, elle a, après 4 ans de projet, lancé en Novembre 2020 la plateforme e-learning www.adaalearning.com qui offre à ce jour un catalogue de +10 000 formations, +12 parcours d’apprentissage et couvre déjà 11 pays africains (Cameroun, Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali, Burkina Faso, Togo, RDC, Bénin, Guinée Conakry et Niger).

3 Ejara


Ejara est une application permettant à l’Afrique et à ses diasporas d’accéder à diverses offres d’investissement. La Start-up fondée par Nelly Chatue – Diop a bouclé en octobre 2021 une levée de fonds de 2 millions de dollars pour le développement de ses activités en Afrique Francophone.

2 Bee Moto


Bee Moto, c’est certainement la Start-up la plus résiliente dans le secteur de la mobilité au Cameroun. Elle permet au Camerounais de faire appel à une moto qui  respecte les normes de sécurité pour leurs déplacements. Bee Moto, c’est aussi un acteur important dans la livraison à domicile à Douala et Yaoundé. La Start Up fondée par Patrick Timani progresse sur le marché camerounais et se prépare à se lancer sur d’autres marchés en Afrique Centrale.

1 Maviance Cameroon


Quand on regarde sa structuration et son positionnement, on a facilement tendance à écarter Maviance Cameroon quand on parle des start-ups au Cameroun pourtant elle en est une. La fintech basée à Douala et fondée par Jerry CHAMBE un ingénieur camerounais vivant en Allemand se démarque par ses solutions de paiements. Elle a bouclé en mai 2021 une levée de fonds de 3 millions de dollars pour le développement de ses activités.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité