Laeticia Ndjeng Nyop, grande passionnée de l’hospitalité

Elle compte redonner de nouvelles couleurs aux secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme où des établissements menacés de fermeture durant la crise sanitaire, peinent à reprendre des forces après une longue  traversée du désert. Hier modeste serveuse dans les restaurants et aujourd’hui femme d’affaires dynamique, Laetitia Ndjeng Nyop a, par son sens du contact, son adaptabilité et sa ténacité, prouvé que la clé du succès se cache derrière un mur totalement franchissable : le travail. Sa force d’âme et son énergie traduisent une incroyable pureté d’un engagement sans faille pour la réussite de nombreux projets hôteliers en Afrique. Très bien introduite dans les hautes sphères du champ entrepreneurial africain, cette experte mondialement reconnue et respectée dans son environnement professionnel est une bosseuse qui ne rechigne pas à la légèreté. Une role model qui veut aider les entreprises qui travaillent avec elle, à atteindre des bels résultats. Un travail de titan parfaitement taillé à la mesure de cette femme de caractère.

Son objectif est simple et clair : «donner les meilleures stratégies possibles pour permettre aux secteurs de la restauration et de l’hôtellerie de sortir au mieux de la crise». Laetitia Ndjeng Nyop ne croit pas si bien dire !

La pandémie de covid-19 a fait bégayer l’économie mondiale. Pour ce qui est du secteur du tourisme (manne financière importante pour le continent) en Afrique, les statistiques fournies par les experts sont effarantes : perte avoisinant 70%  du chiffre d’affaires, une perte provoquée en grande partie par la fermeture des frontières. Conséquence, 60% des hôtels et restaurants en Afrique, sont menacés de fermeture. Devant un tel constat, cette mère de trois enfants a décidé d’agir tout en invitant les entreprises à repenser leurs activités, à innover et surtout à être flexible.

Titulaire d’un Baccalauréat en Sciences sociales et économiques, option mathématiques, cette femme d’affaires qui a connu l’expatriation dès sa naissance, commence sa carrière à l’âge de 18 ans  comme serveuse chez Le bistrot Romain (entre 2001 et 2004) puis, occupe le poste de réceptionniste au Suite-Novotel de Rueil avant de rejoindre le Mercure de Bercy comme Chef de brigade (celle qui dirige l’équipe des réceptionnistes et s’assure de la qualité de l’accueil à la réception).

Après avoir passé près de deux ans au Mercure de Bercy, elle va à la conquête de la ville de Malabo en Guinée Equatoriale pour mettre son expertise au service du rayonnement du Sofitel Président Palace. Cinq ans après, elle est sollicitée comme directrice générale de l’Hôtel Ibis de Lomé où elle réussit à faire des rénovations et à obtenir de bons résultats, fortement appréciés par la hiérarchie. Elle retourne en 2016 à Malabo alors que le pays traverse une période de crise pétrolière et réalise de petits exploits (mise en place d’un projet de restauration, redynamisation des relations commerciales, renégociation à la baisse des contrats sous-traitants). Deux ans plus tard, elle est nommée Directrice générale de l’Hôtel Rothrist en Suisse.

En Octobre 2018, elle décide de créer Leed Hospitality, le premier cabinet d’expertise en Hôtellerie, Restauration et Tourisme basé au Togo avec des ramifications en France, en Côte-d’Ivoire et au Cameroun.

Formée au Conservatoire National des Arts et Métiers, ce membre du bureau Exécutif Afrique de l’association Women at Accor Generation et président du conseil d’administration de AXE Capital Humain (leader de l’externalisation de personnel) est un exemple-type de réussite sociale par le travail et le dévouement. Du bas de l’échelle il y’a pratiquement 20ans, la voilà actuellement au-dessus de la montagne. Une véritable perle rare très attachée à la lutte contre la pauvreté et l’autonomisation économique.

Rappelons que ce symbole ailé de l’espérance féminine est aussi Administrateur indépendant chez Azalai Hotels et Administrateur indépendant chez YooMee Cameroun.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
You cannot copy content of this page
%d blogueurs aiment cette page :