Publicités

Caroline Sack Kendem, quand la puissance de l’entrepreneuriat féminin s’exprime

Née pour briller, caroline Sack Kendem est une entrepreneuse camerounaise dont le talent, l’ambition et la vision qui bouillonnent en elle, forment un cocktail d’excellence explosif. Dans une société africaine où les femmes cherchent encore à démontrer leurs capacités à faire bouger les lignes sur les secteurs clé comme l’économie et la politique, Caroline Sack Kendem a pris une longueur d’avance et se positionne comme un véritable modèle.

Diplômée des universités de Paris – Sorbonne en France et de Scraton aux Etats – Unis, Caroline est une entrepreneuse qui, tout au long de son parcours a dû prendre les décisions courageuses. Après plusieurs années passées entre l’Europe et l’Amérique du Nord, Caroline Sack Kendem rentre au Cameroun en 1996 pour prendre la direction financière de l’entreprise TVMax. Dans un environnement dont les opportunités se comptent à l’infini, Caroline décide 3 ans après son arrivée au Cameroun de faire le bond vers l’entrepreneuriat.

Caroline s’intéresse aux tissus et fait des Etats  Unis son marché. Son usine de textile rencontre rapidement un grand succès et elle emploie des centaines de femmes avec les milliards de chiffre d’affaires à la clé. Malheureusement, une mésentente entre les actionnaires conduira au dépôt du bilan. Caroline Sack Kendem tête haute continue à prendre des initiatives et multiplier les projets entrepreneurials. En 2006, elle fonde Ligne Rouge Consulting un cabinet qui conseille les entrepreneurs à l’exportation et devient par la suite experte AGOA(African Growth And Opportunity). La serial entrepreneuse crée également dans la foulée Rouge papaye, une marque de collant qui prend en compte l’identité culturelle africaine.

Caroline Sack Kendem, également, est très engagée dans le développement de l’entrepreneuriat féminin. Elle croit aux potentialités des femmes à transformer le monde. En 2014, elle est portée à la tête d’AWEP (African Women Entrepreneurship Program) Cameroun un programme mis en place en 2010 par Hilary Clinton pour favoriser l’autonomisation et le développement des femmes africaines dans l’entrepreneuriat. Femme à multiple casquette, mais surtout femme à succès, Caroline Sack Kendem incarne à la perfection la femme africaine moderne et ambitieuse qui se lève tôt chaque matin pour impacter le monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline