Publicités

Challenge Start upper Total 2018 – 2019, c’est parti !

Après le succès de la première édition du concours start upper Total de l’année en 2016, le groupe français Total a décidé de lancer une nouvelle saison du Challenge. Contrairement à la première édition où le challenge était destiné à 34 pays africains accueillant le groupe Total, cette année, le Challenge couvre 55 pays dans le monde.

Aujourd’hui au sein de la jeunesse africaine on observe une réelle volonté de faire bouger les lignes. L’entrepreneuriat est considéré comme une véritable arme pouvant permettre à la jeunesse de mieux lutter contre la pauvreté et de participer plus efficacement au développement de leurs pays. Plus que par le passé, les jeunes CEO camerounais augmentent de plus en plus sur le marché des créateurs de richesses. Ils ont de moins en moins peur de se lancer dans les aventures entrepreneuriales et les concours à l’instar du Challenge Startupper Total participent à encourager ces derniers à rêver davantage, mais surtout à aller chercher les meilleurs solutions pour améliorer la vie autour d’eux.

En 2016, Alain Nteff, Olivier Madiba et Serge Poueme étaient les trois lauréats camerounais. En 2019, d’autres jeunes talentueux entrepreneurs devront les succéder. Le caractère ouvert du concours donne l’opportunité à tous les jeunes de s’exprimer. Il est important de noter que le concours est ouvert au moins de 35 ans. Le candidat peut présenter son idée de projet ou sa startup si elle est déjà fonctionnelle. L’une des grandes innovations de cette édition sera le prix spécial « Coup de cœur féminin » qui s’ajoutera aux 3 premiers prix.

Vous êtes jeunes, vous avez des idées innovantes capables de résoudre des problématiques majeures dans votre communauté ? N’attendez plus, postulez dès aujourd’hui et devenez peut-être le futur start upper Total de l’année.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline