DiasporaNos CEO

Laïssa MOUEN ou la passion d’entreprendre

De plus en plus, on voit émerger une génération d’entrepreneures sur le continent, elles cassent les codes et réussissent dans des secteurs traditionnellement dédiés aux hommes. En Afrique, c’est un challenge permanent pour les femmes de s’imposer dans le monde des affaires. Au-delà des compétences, celles qui s’engagent doivent avoir la patience, le courage et une grande détermination pour gagner leurs places dans un univers très masculinisé. La Camerounaise Laïssa MOUEN, femme d’affaires émérite s’impose justement grâce à sa créativité, son ambition et son leadership naturel. En elle, s’exprime l’essence même de la femme africaine : le travail, l’espoir, le courage et la persévérance. Des valeurs qui lui permettent aujourd’hui d’apporter sa pierre à la construction d’une Afrique meilleure pour les générations présentes et à venir.

Téléchargez votre Magazine

Laïssa MOUEN, c’est un parcours académique digne de ses ambitions. Pour se préparer à tutoyer les sommets, en 1992, elle intègre le CPGE Lycée Ampère en classes préparatoires aux concours d’entrée des grandes écoles de commerce françaises. Un an plus tard, elle est inscrite à la NEOMA Business School, avant de rejoindre en 1998 l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Laïssa MOUEN s’y forme en Relations internationales et études de développement. Il faut également noter qu’en, 2021, elle a obtenu une certification internationale en Administration et gestion des affaires délivrée par l’école supérieure de commerce de l’Université de Stanford.

Laïssa MOUEN débute sa carrière en 2003 de manière magistrale en tant que responsable marchés dette et actions au crédit agricole. Au service de la banque pendant 5 ans, elle rejoint ensuite United Bank for Africa UBA. Nommée a la tête du département banque d’affaires et d’’investissement, pendant deux ans elle travaille au Cameroun et dans la zone CEMAC. En 2011, c’est autour de Société Générale Côte d’Ivoire de l’accueillir au poste d’adjoint au directeur de la banque d’affaires. Apres 3ans de bons et loyaux services Laïssa MOUEN est débauché par le groupe COFINA. Chargée d’implémenter les initiatives d’innovation, de marketing et d’entrepreneuriat, elle s’exercera entre Dakar et Abidjan 3 ans durant. C’est fort de toutes ces expériences acquises qu’elle fonde en 2017 Kinaya Ventures.

Kinaya Ventures est une plateforme d’innovation qui repousse les limites de la collaboration ouverte et de l’accélération des start-ups en Afrique. Elle se donne pour mission de travailler à l’intersection de l’innovation d’entreprise, des partenariats entre entreprises et startups, de l’accélération des start-ups et de l’investissement. Pour se faire la plate-forme sous l’égide de son CEO a mis sur pied le Spring Fellowship. C’est un programme d’ancrage qui rassemble des start-ups en Afrique, des entreprises, des partenaires technologiques et écosystémiques, des investisseurs pour stimuler l’innovation et créer de nouveaux partenariats qui ont un impact commercial réel et significatif en Afrique. Laïssa ambitionne de stimuler l’innovation et la création de nouveaux partenariats avec un impact commercial réel et significatif en Afrique.

Juste 2 ans après sa création, Kinaya Ventures a accompagné plus de 60 start-up et formé plus de 11 000 dirigeants et gérants de PME, démontrant ainsi le potentiel et les richesses de l’Afrique. Cet objectif a pu être réalisé grâce à un super réseau de partenaires comme Orange, Nestlé et ELLE Côte d’Ivoire, mais surtout un pôle de formateurs engagés, disponibles et passionnés. La plateforme a eu le plaisir d’accompagner des start-ups évoluant dans des domaines variés : agritech, foodtech, adtech, martech, retailtech, healthtech, travel et hospitality. Parmi lesquelles : Smartphorce, Etudesk, Mon-Artisan, Exportunity, Tracksend, SenVitale ou Lives. L’open innovation et l’accélération de la collaboration entre start-up et grands groupes sont au cœur des programmes d’accompagnement de la start-up.

Elle caresse le rêve de mettre en place un écosystème complet pour préparer les start-ups à des négociations avec des partenaires stratégiques et commerciaux afin de déclencher des financements.

Winnie NOKAM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité