Business

Le groupe SABC sur une courbe ascendante en 2018 !


Le 15 mai 2019, la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun (SABC) a tenu dans la capitale économique du Cameroun son assemblé générale ordinaire. A l’issue des travaux, le leader du secteur brassicole au Cameroun a livré ses résultats de l’année 2018.

Téléchargez votre Magazine


2018 aura été une année particulièrement difficile au Cameroun et dans la sous-région CEMAC. Avec l’intensification de la crise dans les régions du Nord –ouest et du Sud-ouest au Cameroun, la SABC comme plusieurs entreprises opérant dans la zone a vu ses activités grandement compromises. Néanmoins, malgré la crise, la SABC affiche un meilleur résultat par rapport à l’année 2017. En volume, les ventes de tous les produits confondus sont de 8 586 000 hectolitres soit une progression de 3,8 % de plus qu’en 2017.


La bière chute, l’eau minérale se repositionne


Les meilleurs résultats de 2018 de la SABC sont à mettre à l’actif des boissons gazeuse avec les ventes de 2 883 000 hl soit une hausse de 4,6 %, des alcools mix 330 000 hl soit 1,3 % de progression, mais surtout l’eau minérale qui a réalisé la plus belle performance avec les ventes de 716 000 hl ; une progression de 19,2 % par rapport à 2017. D’après le rapport d’activité de la SABC, la belle performance de l’eau minérale est à mettre à l’actif de l’eau minérale Vitale qui a fait une belle percée sur le marché. Pour rappel, la SABC dans les derniers exercices a perdu une bonne part du marché de l’eau minérale au Cameroun, mais, aujourd’hui le groupe s’est véritablement mis à l’offensive. Par ailleurs, le rapport indique  la régression des ventes de la bière (4 655 000 hl) de 1,6 % en 2018 par rapport à 2017.


Les emplois préservés


Avec la crise dans 2 régions du Cameroun, la SABC a dû redéployer ses 250 employés provenant de ses régions à travers le pays sauvant ainsi les emplois. Le groupe annonce également la création de plus d’une quarantaine d’emplois au cours de l’année 2018.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page