The Greatest

Rogers Nforgwei, CEO NMI education : une vie au service du livre

L’éducation est l’ultime clé pour accéder au développement. Les grandes nations qui se sont développées dans le monde pendant plusieurs années ont su réussir le pari de l’éducation. Et quand on parle de l’éducation, l’une des portes essentielles pour l’accès au savoir est le livre. D’aucuns par ignorance, se gargarisent du fait que les Africains n’aiment pas lire pour justifier la paresse intellectuelle de ces derniers, mais le paradoxe est que les mêmes personnes crient sur tous les toits que l’Afrique croupissent dans la misère et la pauvreté. Un leader camerounais depuis plusieurs années au lieu de crier, a décidé de consacrer sa vie à l’éducation à travers la puissante arme qu’est le livre. Rogers Nforgwei dirige avec passion l’entreprise NMI Education.

Rogers Nforgwei est un bel exemple de l’intégration nationale au Cameroun. C’est sans complexe que l’entrepreneur originaire de la région du Nord  Ouest du pays mène depuis plusieurs années ses activités dans la cité capitale camerounaise. En véritable leader, au-delà de l’éducation, il a fait de l’accompagnement de la jeunesse camerounaise sa priorité. Impacter les jeunes à travers de nombreuses initiatives initier au sein de sa fondation Drimp est quelque chose qui marque et marquera encore le parcours de cet homme exceptionnel.

Rogers Nforgwei est aussi connu comme un des hommes forts de la Cambridge University Press sur le continent. Il se charge du développement de cet organisme puissant dans le monde du livre en Afrique en tant que directeur. Il débute sa carrière à Cambridge University press après sa licence à l’université de Yaoundé. Son sens du devoir accompli va lui permettre de gravir rapidement les échelons et de saisir les opportunités pour créer davantage de la valeur. Humilité, altruisme et intégrité sont autant de qualificatifs qui collent à la personne de Rogers Nforgwei qui est incontestablement un exemple pour la jeunesse camerounaise. Dans un contexte où les éditeurs tirent le diable par la queue, Rogers Nforgwei continue de croire avec raison sans aucun doute que l’Afrique ne pourra pas se construire sans éducation et que le livre est l’une des solutions pour sortir le peuple africain de l’obscurantisme qui entrave son éclosion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.