Publicités

Où sont passés les talents au Cameroun?

La réussite d’une entreprise dépend de plusieurs facteurs. Si l’entrepreneur a un rôle majeur à jouer, il existe encore plusieurs éléments qui conduisent au succès ou à l’échec d’une entreprise.La réussite d’une entreprise dépend de plusieurs facteurs. Même si l’entreprise possède une très grande trésorerie, avec une ressource humaine non qualifiée, il faut être certain d’une chose, le risque pour qu’elle plombe est au moins de 99,99%. Aujourd’hui, l’un des problèmes majeur que rencontre les entreprises au Cameroun est celui de la rareté de la ressource humaine qualifiée, compétente et efficace. La question qu’on se pose est bien de savoir où sont passés les talents camerounais ?

Tout commence par le système éducatif

Tous les professionnels s’accordent sur le fait que le système éducatif camerounais dans son ensemble est à reformer. Avec les nouveaux enjeux et l’évolution rapide de la société, c’est une aberration de maintenir un système éducatif qui date des années 60. Tout doit être repensé de la maternelle au primaire en passant par le secondaire et le supérieure. L’éducation doit s’arrimer à l’évolution sociétale. Nous n’allons pas nous étaler sur ce point au combien important, en espérant que les politiques nous suivent et pensent à s’appesantir sur la question, nous continuons à nous demander où se trouve les talents camerounais.

Une mentalité à reformer

Le taux du chômage au Cameroun est très important, les jeunes diplômés sans emploi, on en trouve dans tous les coins de rue dans toutes les villes et villages du pays. Mais paradoxalement, les entreprises ont tout le mal du monde à trouver les personnes engagées, sérieux et motivés pour occuper des postes de travail. Au-delà de la compétence technique et pratique qui manque, c’est surtout l’état d’esprit des jeunes recrutés qui inquiètent le plus. Entre vouloir un salaire qu’on ne mérite pas, l’envie de s’enrichir à l’immédiat, le manque de sérieux dans son poste de travail… La situation devient inquiétante. Trouver aujourd’hui les personnes motivées qui ont envie de démontrer qu’elles peuvent apprendre, s’améliorer et devenir performant relève d’un miracle. Quand la perception du travail est centrée sur le gain, les avantages, la corruption, la tricherie… Il devient extrêmement urgent de reformer les mentalités et d’inculquer les valeurs à la jeunesse. Ici encore l’éducation est pointée du doigt.

Composer avec la réalité

La formation et l’éducation dans sa globalité ne sont pas ce qui devraient être, c’est vrai, les mentalités sont pourries et trouver les bons talents devient plus difficile que la chasse au trésor, c’est encore vrai. Mais, l’entreprise doit tourner, il faut dans ce cercle vicieux trouver les solutions pour s’en sortir. Les cabinets de recrutement plus que jamais doivent faire leur travail. Il est important aujourd’hui de privilégier les ressources qui ont envie de faire leur preuve. Une personne motivée à apprendre est mieux qu’un mercenaire plein de connaissance qui ne pense qu’à se remplir les poches. Les entreprises doivent s’entourer des vrais professionnels de recrutements afin de dénicher peut-être pas les supers bons talents mais ceux qui peuvent porter un projet. Il est important de savoir que le bon talent n’est pas forcément le candidat qui possède le plus grand diplôme encore qu’on est en droit de se demander que valent les diplômes chez nous quand on connaît le degré de tricherie et de corruption dans notre société. Le candidat qui a une base dans le domaine qu’on recherche et qui est animé par l’envie d’apprendre et de monter en compétences est décidément un bon candidat.

Dans notre contexte, il faut composer avec la réalité. Au lieu de passer le temps à recruter pour le même poste, il est plus intéressant de prendre son temps de détecter le bon candidat disponible à apprendre et à aider véritablement l’entreprise à aller de l’avant. Une chose qu’il faut savoir et peut être, c’est la note d’espoir, au Cameroun, ils existent énormément de talents prêts à faire des sacrifices pour réaliser les choses importantes. Mais il faut aller les cherchés car ici l’imposture à gagner la scène. 

Publicités

3 pensées sur “Où sont passés les talents au Cameroun?

  • 31 janvier 2018 à 12 12 09 01091
    Permalink

    Des talents il y en a, un coup de motivation et leur faire comprendre qu’ils peuvent trouver leur succes en dehors du salarariat est important pour faire ressortir le meilleur d’eux-memes. mais entre la pression de la famille et de la societe, on ne fait pas toujours ce que l’on souhaite,les mentors ne sont pas toujours disposes à montrer la bonne voie,

    Répondre
  • Ping :REVUE DE BLOG: Le TOP 04 des Parutions de billets de blog de la semaine – Social Media Cameroun

  • 12 février 2018 à 11 11 32 02322
    Permalink

    honnetement je pense qu’il y’a aussi des jeunes aussi bien motivés que qualifiés. Et entend que jeune entrepreneur je peux vous assurer qu’il y’a beaucoup d’obstacles sur le chemin pour devenir un des CEO dont vous faites l’éloge sur votre page et dont les histoires continuent a m’inspirer pour mener a bien mon entreprise

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline