Publicités

Yannick Tankeu, CEO Mountain Communication: le maître des afterworks au Cameroun

l‘Afrique attend énormément de sa diaspora. Aujourd’hui plus que jamais auparavant, la course vers le développement est plus que jamais enclenché. La solution ultime pour redonner de la fierté, mais surtout de la dignité à des millions d’Africains qui au quotidien subissent les effets pervers de la pauvreté est de créer un cadre de vie qui répond aux besoins du plus grand nombre. 

La diaspora africaine positive à l’obligation d’agir. Yannick Tankeu, un jeune camerounais pétri de talent ayant compris les enjeux il y a quelques années est retourné partager son expertise au Cameroun. 


Né en 1978, Yannick Tankeu est un jeune camerounais talentueux reconnu comme le véritable précurseur des afterworks au Cameroun. Yannick Tankeu effectue ses études secondaires en France et au Cameroun. Après son baccalauréat au Collège Chevreuil de Douala, il s’envole pour les études supérieures au Canada. Il sera diplômé de l’Université de Sherbrooke et de HEC Canada en économie, commerce international et en administration des affaires option marketing. Son expérience professionnelle et entrepreneuriale débute en 2005 où il est le directeur associé de Quatrix international. L’aventure Cameroun arrive en 2008.

Yannick Tankeu à 30 ans se lance dans l’entrepreneuriat au Cameroun avec la création de Mountain Communication. Il est conscient de l’environnement difficile des affaires au Cameroun, mais cela ne le décourage nullement. La branche de son entreprise Mountain Évents spécialisée dans la conception d’événement travaille sur les soirées réseautages. Les événements Afterworks sont quasi inexistants au Cameroun à cette époque. Yannick Tankeu petit à petit réussi à conquérir les professionnels au point de devenir une référence voir un exemple de réussite.

Yannick Tankeu est la représentation la plus pertinente de cette jeunesse qui en veut, de la jeunesse qui ose, de la jeunesse qui prend des initiatives et des risques. Il n’a pas attendu prendre sa retraite pour venir mettre son talent au service du Cameroun, bien au contraire il est venu avec toute l’énergie, la force, la vigueur dont possède un jeune pour relever son challenge et 10 ans plus tard,  son travail est appréciable et il a su marquer les esprits.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline