Victor Fotso : le multimilliardaire au cœur d’or

Dans chaque pays du monde, il existe des Hommes qui marquent les esprits et les générations de par leurs courages et leurs engagements envers la société. Le Cameroun également possède ses hommes de valeur, ses hommes qui ont su marquer l’histoire par leurs parcours authentiques et magnifiques. Sur le champ entrepreneurial, un homme a su se distinguer et imposer sa présence dans tous les cerveaux. Son nom à lui tout seul est tout un symbole, autour de lui s’est construit des mythes, plus célèbre que les artistes ou encore les sportifs, sa réputation depuis plus d’un demi-siècle est restée constante. Fotso Victor, le milliardaire de Bandjoun, une légende vivante au pays de René Jam Afane.

Le 26 juin 2017, le patriarche Victor Fotso soufflera sur son 91ème bougie. Le natif de Bandjoun né en 1926 aura roulé de façon exceptionnelle sa bosse au Cameroun et en Afrique dans le monde des affaires. L’une des choses essentielles à retenir de son parcours, c’est son intelligence. Né dans une famille pauvre, il a compris très tôt qu’il avait une grande mission à accomplir et qu’il était né pour briser les barrières et s’élever au firmament de l’accomplissement dont rêve tout homme. Comme tout jeune de son époque dans sa région, c’est par l’agriculture qu’il fait ses premiers pas dans la vie active à Bafang dans le département du Haut-Nkam. Mais c’est dans la ville cruelle Mbalmayo que se produira son déclic pour les affaires. 

À Mbalmayo Victor Fotso découvre le commerce et embrasse l’activité. Intelligemment, il se rapproche des principaux acteurs (français, grecs, pakistanais), apprend les rouages et monte en puissance. Victor Fotso est un entrepreneur curieux, il touche à tout. Entre le transport et le commerce, il est un entrepreneur bouillonnant dans la ville de Mbalmayo à la fin des années 50. Très logiquement, au début des années 70 dans un contexte marqué par une politique d’incitation à l’investissement des nationaux, Victor Fotso se lance dans l’industrialisation avec la création de la Société Africaine de fabrications de Cahiers (SAFCA), suivra PILCAM en 1974 et le reste de l’empire Fotso par la suite. Il est présent dans plusieurs secteurs de l’économie (l’immobilier, l’industrie, l’agriculture, l’agro-industrie, la banque…).

Victor Fotso au-delà de son empire financier, c’est d’abord un homme de cœur, certainement l’un des plus grands philanthropes que connaisse le Cameroun. Ses œuvres parlent sur l’ensemble du triangle national. Des écoles, des églises, des mosquées, des foyers culturels et bien plus. Il a construit et rétrocédé à l’état la mairie de Bandjoun un édifice d’une valeur de 4 milliards de FCFA, mais aussi l’institut technologique Fotso Victor de Bandjoun. Son sens du partage et son amour pour les autres font de lui un homme aimé, apprécié et respecté par l’ensemble des Camerounais. Victor Fotso c’est aussi un modèle en matière d’entrepreneuriat, de patriotisme, de partage et d’engagement pour les causes nobles. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s