Lucien Wantou Siantou fondateur Complexe Universitaire Siantou : des cours du soir à un complexe universitaire de référence

La formation professionnelle est essentielle pour tout pays qui aspire au développement comme le Cameroun. Après l’indépendance du pays en 1960, l’État était le seul à assurer la formation supérieure au Cameroun. Mais avec la crise économique et le nombre sans cesse croissant des jeunes aspirants à une formation professionnelle leurs garantissant une certaine compétence afin d’intégrer les entreprises privées, au début des années 90 l’État camerounais va libéraliser le secteur de la formation supérieure. Profitant de cette libéralisation, Lucien Wantou Siantou crée en 1991 le premier institut privé de l’enseignement supérieur du pays sous l’appellation Institut Siantou Supérieur.

Lucien Wantou Siantou est à la base un pédagogue, un enseignant chevronné des sciences physiques. Sa passion pour l’entrepreneuriat dans le domaine de l’éducation et la formation commence en 1979 quand il fonde l’institut polyvalent Stella un établissement de cours du soir dans la capitale politique. Moins de 10 ans plus tard, en 1987 il met en place l’institut Siantou secondaire. Le pays économiquement va très mal, le chômage grimpe en puissante, l’État le principal employeur à la corde au cou, l’université de Yaoundé n’arrive plus à contenir et à bien former les milliers des étudiants qui frappent à sa porte venant de tous les coins du pays. L’État prend des réformes importantes parmi lesquelles la libéralisation du secteur de la formation supérieur au Cameroun. Lucien Wantou Siantou ne tarde pas à lancer dans la formation supérieure en fondant en 1991 le premier institut privé de l’enseignement supérieur avec 12 étudiants.

A 74 ans, Lucien Wantou Siantou a formé une bonne génération des professionnels camerounais et de la sous-région Afrique Centrale. Son complexe universitaire s’étend sur 3 Campus et il compte des milliers d’étudiants chaque année. Le complexe universitaire Siantou au fil des années a su bâtir une réputation basée sur l’excellence. Lucien Wantou Siantou est également le promoteur de la radio Tiéméni Siantou (RTS) qui est une radio qui occupe une belle place dans le paysage médiatique Camerounais. Lucien Wantou Siantou est avant tout un passionné de l’éducation et de la formation. C’est soucieux du devenir des élèves qui passaient dans ses établissements secondaires que l’idée de mettre en place une structure de formation supérieure de qualité dans son pays lui traverse l’esprit. 26 ans plus tard son pari semble être gagné car le Complexe Universitaire Siantou  est devenu une référence sous – régionale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s