Diaspora

Blaise BUMA, Cofondateur & CEO Kappa: dans l’étoffe d’un champion

Des jeunes africains de la diaspora qui par conviction travaille pour aider l’Afrique à sortir du sous-développement et à créer les opportunités afin de booster les économies, Blaise Buma occupe une place de choix. Intelligent visionnaire et ambitieux, l’ancien de la Harvard Business School passé par Goldman Sachs est le cofondateur et CEO de la start-up Kappa spécialisée dans la finance qui ne cache pas ses ambitions de révolutionner les modes de paiements en Afrique. De la vitalité, de l’énergie et des aptitudes pour faire la différence, Blaise BUMA est un nom à retenir.

Super promo

Blaise BUMA est un enfant du pays. Il a grandi à Bamenda la capitale régionale du Nord – Ouest une des 2 régions anglophone du pays. Mais c’est aux Etats – Unis qu’il s’est installé depuis plusieurs années. Diplômé de la Washington & Lee University en Mathématiques, celui qui a également suivi un programme d’un an en économie et finance à la London School of Economics and Political Science (LSE) est titulaire d’un MBA de la célèbre Harvard Business School. Il a aussi bénéficié d’un programme de bourse prestigieux Schwarzman Scholars conçu pour présenter une nouvelle génération de jeunes leaders à la Chine et être le relais entre la vision de l’empire du milieu et le monde.

Il travaille plus de 2 ans entre 2015 et 2017 comme securities analyst chez Goldman Sachs à New York avant de rejoindre CrossBoundary une firme d’investissement comme professionnel de l’investissement en 2017. Blaise Buma cofonde Kappa en 2021 avec pour ambition de participer activement à l’inclusion financière en Afrique en commençant par le système de paiement.

Conscient des enjeux, il s’est associé avec les compétences de hauts niveaux afin de proposer les solutions fiables à l’endroit du continent. C’est tout naturellement qu’il a choisi le Cameroun comme premier pays en Afrique pour implémenter sa solution. Travailleur et structurer, Blaise BUMA inscrira sans aucun doute son nom au Panthéon des bâtisseurs de l’Afrique de demain. Si vous doutez ? Les paris sont ouverts.

Mérimé Wilson

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité