EDF Pulse Africa 2019, la troisième édition est en marche…



L’Afrique regorge des jeunes talents exceptionnels, des talents qui parfois ont juste besoin d’une opportunité pour mettre en avant leur savoir faire et apporter des solutions innovantes aux problèmes qu’on rencontre dans leurs environnements. Le déficit énergétique est très grand en Afrique et constitue un frein majeur au développement du continent. La multinationale française EDF il y a 3 ans a lancé le concours EDF pulse Africa, une initiative qui vise à détecter les meilleures innovations dans le secteur de l’énergie et de l’eau dont le vainqueur repart avec 15 000 Euros.


Depuis le lancement d’EDF Pulse Africa, les jeunes camerounais par l’entremise de la structure d’accompagnement à l’entrepreneuriat innovant Le Boukarou basée à Douala participent au concours. A la première édition le Cameroun était sur le podium grâce à Yann Nkengne avec son projet Educair une innovation qui vise à améliorer l’accès à la connaissance dans les établissements scolaires au Cameroun. En 2018 un autre camerounais Flavien Kouatcha avec sa start-up « Save our Agriculture » a remporté le prix spécial du jury étant le coup de cœur d’EDF Occitanie.


Pour cette année, les candidats ont jusqu’au 08 juillet 2019 pour présenter leurs candidatures, c’est une des informations fortes qui est sortie de la session d’information organisée le 30 mai 2019 au sein du Boukarou à Ndokoti Douala. L’autre grande information est que pour cette édition, il y aura une finale nationale et les vainqueurs seront qualifiés pour la grande finale de Paris. Pour la première session d’information, Le Boukarou a invité spécialement les anciens lauréats d’EDF Pulse Africa Yann Nkengne et Flavien Kouatcha pour échanger avec les jeunes innovateurs et les incités à participer au concours. Dans les deux dernières éditions, le Cameroun a été plutôt bien représenté et le promoteur du Boukarou Jean Patrick Ketcha est optimiste pour cette année.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline