Publicités

Interview exclusif Miranda OBEN, The Returnees 2018

Dans  le Cadre de la troisième édition de l’événement « The Returnees » qui se tiendra le 14 décembre prochain sous le haut patronage du ministre des relations extérieures, nous sommes allés à la rencontre de Miranda Oben la fondatrice & CEO de The Returnees Project Inc ..

Bonjour Miranda OBEN, The Returnees en route pour la troisième édition qu’elle est votre sentiment ?


Salut cher Mérimé, je te dirais tout d’abord merci une fois de plus pour toute l’attention portée à notre égard par cette plateforme de nos jours considéré comme model de communication à suivre sur l’étendu du territoire et je tiens aussi à vous féliciter sincèrement, ton équipe et toi pour cette expansion en cours ! Seul le bon travail se fait récompenser.

Pouvoir se réunir est une chose, mais y rester en est une notre. Alors pendant 2 ans, j’ai pu ressentir cette croissance, cet impact, cette grande joie de voir comment notre plateforme transmet des sourires aux entrepreneurs de la diaspora et ceux du Cameroun ! Je ne peux que ressentir ce même zèle des tous débuts me dévorer, celui de réaliser cette vision qui berce nos ambitions quotidiennes, cet héritage que nous tous nous construisons pour la patrie. Car oui, mon équipe et moi, nous y travaillons 365 jours par an alors le succès est suite à une année très intense de travail, et je remercie ici mon équipe globale !

Alors quel bilan résumé des deux premières éditions ?


Nous récoltons de partout dans le monde dans la diaspora camerounaise des bilans bien satisfaisants ! L’impact se fait ressentir et notre plateforme se crée une renommée de son humble position. Nous avons accueilli quelques jeunes visionnaires ainsi que des pionniers dans le domaine dans nos rangs. Certes, nous avons fait face aux difficultés de la pratique ainsi qu’à quelques critiques dues à l’incompréhension de notre fonctionnement et à la difficulté d’avoir cette vision en tant que grande nouveauté, mais ceci ne peux que nous motiver à redoubler d’efforts. Merci déjà à tous ceux qui ont montré au quotidien un grand intérêt à ce que nous nous dédions et merci à mon équipe qui travaille corps et âme pour assurer notre succès ! 





Les objectifs ont – ils été atteints ? Si non, pourquoi ? Si oui des exemples… ?  


Oui et non ! Notre objectif qui est de synchroniser au minimum 80 % des entrepreneurs expatriés de retour au bercail est sur la bonne lancée. D’ailleurs, nous travaillerons ces jours à venir sur une nouvelle source d’inspiration qui est de créer un annuaire assez pratique pour tout entrepreneur. Vous en saurez plus. Vous le savez aussi bien que moi qu’aucune machine jusqu’à ce jour a déjà fonctionné avec 100 % d’efficacité. Cette règle n’échappe à personne ! Il est toujours de notre ambition d’atteindre le chiffre de 500 participants par an. La sensibilisation continue avec des belles surprises…

Le 14 décembre 2018, nous allons vivre la troisième édition de The Returnees, quels sont les innovations majeures pour cette année ?


Pleins de surprises cher Mérimé ! Vous y retrouvez à coup sûr des Entrepreneurs et des visionnaires avec des produits et services « Made In Cameroon (MIC) ». Afin de booster le MIC et de promouvoir la jeunesse entrepreneuriale camerounaise, nous avons sponsorisé 10 producteurs du MIC et 20 jeunes entrepreneurs camerounais très dévoués et ambitieux. Um merci spécial à notre ambassadrice, Mme Laura Sen qui est une dame de mille talents et la personne ressource en terme du MIC au Cameroun. Nous disons également merci à Mr. Noel Tasha et Mr. Joybert Javnyuy, qui sont des exemples à suivre par la jeunesse entreprenante camerounaise. 


Vous aurez alors le 14 décembre l’occasion de découvrir ces innovateurs dans des domaines variés. Et en plus, nous consommerons du 100% camerounais dans tous les sens du terme ! Des produits et services par les Camerounais et pour les Camerounais. Nous avons aussi cette année le films documentaires qui racontent la vie quotidienne « des Returnees ». Ceux là qui ont déjà pris la grande décision et sont rentrés s’installer au Cameroun. Ils racontent des défis surmonter, des joies, des peines, et très important des succès malgré tout. Ils nous donnent des « lessons learned « . Nous avons aussi le RETMAG, la magazine officiel du projet qui étale toutes nos activités durant toute l’année. Nous avons une délégation du MINREX venue de Yaoundé pour s’adresser à cette diaspora dynamique… Et pendant la soirée des Awards 2018 le publique découvrira les 10 domaines les plus importants pour investir au Cameroun ! 

Sous quel signe placez – vous cette troisième édition ?


Comme vous le savez ci bien nous avons accentué notre vision sur ces expatriés qui ont accepté le challenge de rentrer réussir dans notre chère patrie. Mais nous sommes aussi sans ignorer que cette plateforme est d’une trinité complémentaire. Après avoir mis plus fortement en lumière ceux qui sont rentrés au Cameroun, nous orienterons un peu plus le focus sur nos visionnaires qui ont toujours été basés au Cameroun. Des talents, nous en possédons dans toutes les 10 régions.
Alors pour l’émergence du Cameroun, nous avons besoin de tous ses talents. Notre thème principal, c’est « Emergence ? – Le rôle de la diaspora et le rôle du Cameroun » 

Les perspectives et recommandations des Entrepreneurs de la Diaspora et ceux du Cameroun ! Et nous sommes très fiers d’avoir de grands intervenants cette année ! « Et la 2e partie de la conférence s’étale sur des « success stories » dans la rubrique Motivational Talks ou tout simplement #MO_Talks !

Rendu à quelques jours de l’évènement, quel est l’état des préparatifs ?


We are ready ! Nous sommes prêts ! Tu sais, nous continuons à apprendre de nos débuts. Grace à des préparatifs dès le mois de mars, nous avons pu effectuer 70 % du travail avant le mois d’octobre ! Mais je dirais nous sommes aussi un peu victime de notre croissance, car nous ressentons déjà ce besoin d’agrandir notre effectif. Presque tous nos contrats pour l’organisation annuelle sont conclus avec des partenaires actifs de notre plateforme. Beaucoup en font partie juste depuis un an. Un avantage pour nous en termes d’organisation et timing ainsi que pour eux en termes de visibilité et économique. Une aubaine pour tous et une grande joie de voir cette croissance rapide un signe très positif !

Un dernier mot ? 


Ehh oui. Un bonjour spécial à ma famille – mon mari et notre fils AK OBEN. Ils me soutiennent jour et nuit pour cette grande vision ! À mon équipe, je leur dis merci du fond du cœur car le succès du projet « The Returnees » c’est grâce à eux !

Alors comme il est de coutume, je donne rendez-vous à tous nos très chers lecteurs de www.cameroonceo.com le vendredi, 14 décembre 2018 au Siège du GICAM (Groupement Inter patronal du Cameroun) à Bonanjo dans la capitale économique, Douala ! Venez une fois de plus célébrez avec nous ces Camerounais de retour de la diaspora, célébrez ces Camerounais venus de la diaspora et ceux qui ont toujours été basés sur le territoire national et continuons à battre un pont durable entre la diaspora et le Cameroun pour faciliter le retour, la réintégration ou alors l’investissement au bercail ! Un tout dernier mot en anglais – « WE ARE THE ONES WE’VE BEEN WAITING FOR !» Merci.


Contact : Site : www.thereturnees54.com
Facebook : The Returnees Project Inc.
Email : info@thereturnees54.com
Tel : +237-699-989-474

Propos recueillis par Mérimé Wilson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline