Publicités

IL était une fois Blaise Pascal Talla : le beau parcours d’un prodige

L’une des choses communes chez tous les entrepreneurs et leaders, c’est l’intelligence qu’ils ont dans leurs manières d’approcher de la vie. Blaise Pascal Talla entre dans cette catégorie. Devenu l’un des plus grands patrons de la presse africaine, rien au départ ne le prédisait à une telle ascension. Mais en visionnaire, il a su avec dextérité et maestria jouer ses cartes pour monter en puissante.

Il commence sa carrière comme vendeur à la cri chez Béchir Ben Yamed (Jeune Afrique) avant de gravir les échelons et devenir le grand entrepreneur que tout le monde connaît aujourd’hui. Le PDG du groupe Gideppe a su construire l’un des plus grands groupes de presse africaine en France. Au-delà de ces rapports conflictuels avec son ancien employeur au sujet de ‘’Jeune Afrique Economie’’, Blaise Pascale Talla demeure un exemple de travail, de persévérance et d’audace pour la jeunesse camerounaise et Africaine. Son groupe dans les années 90 et 2000 a marqué les esprits avec les magazines comme Jeune Afrique Economie, Divas ou encore le Journal de l’Afrique en Expansion.

Blaise Pascal Talla le fils de Bandjoun à l’Ouest du Cameroun a suffisamment marqué les esprits à travers ses œuvres de bâtisseurs. Son success story bâti à l’américaine est un message fort évocateur. La condition actuelle ne détermine nullement l’avenir, on peut quitter de vendeur de journaux à grand patron de la presse. Loin des contes de fées, l’histoire de Blaise Pascal plus que jamais doit interpeller les hommes et les femmes camerounais à plus d’audace, à plus d’ambition mais surtout beaucoup de travail.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline