ActualitéBusiness

Ascension des logements meublés, mort programmée des hôtels ?  

Au Cameroun, le secteur immobilier est en pleine expansion. Dans les grandes villes du pays, les chantiers se multiplient. Depuis quelques années, à côté des hôtels, l’offre en hébergement a largement évolué avec le développement des appartements, studios et chambres meublés. Aujourd’hui, le phénomène atteint une ampleur inédite. Avec le développement du numérique, les réseaux sociaux et certaines plateformes, il devient de plus en plus aisé pour les promoteurs des logements meublés de développer leurs affaires. Réputés plus discrets et flexibles, les meublés représentent un réel danger pour les hôtels traditionnels et ceci pour plusieurs raisons.

Super promo

Contrairement aux logements meublés, les hôtels ont une fiscalité plus rigoureuse. C’est seulement dans la loi de finance de 2017 que les propriétaires des logements meublés ont été assujettis au paiement de l’impôt sur les sociétés et à la TVA. Mais, dans les faits, ils sont très nombreux les propriétaires des logements meublés qui fonctionnent en plein régime dans la clandestinité.

Avec les charges plus importantes, les hôtels subissent impuissamment la concurrence farouche des logements meublés qui est devenu un business extrêmement juteux au Cameroun. Si les hôtels ne se réinventent pas l’avenir risque d’être très compliqué. Mais il est aussi de la responsabilité de l’Etat de créer un véritable cadre réglementaire entre les hôtels et les logements meublés afin que toutes les parties puissent évoluer en toute sérénité.

Si rien n’est fait avec le boom des logements meublés dans tous les quartiers des grandes villes du Cameroun, les milliers d’emplois seront en danger, car contrairement aux hôtels, les logements meublés emploient très peu de personnes. Il est plus qu’urgent pour les services publics d’agir. 

Mérimé Wilson

Greenbox Cameroon CEO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité