Nos CEO

Olivier Dadjeu, le banquier qui vient de loin !

Le Cameroun dispose de ressources humaines enviées de par le monde. Des entrepreneurs de qualité et des managers productifs que les personnes constituant l’écosystème des affaires tiennent en estime. Olivier Dadjeu est l’un d’entre eux. Il n’a pas encore cinquante ans mais déjà, la coupe de sa vie professionnelle semble bien pleine. Ce banquier chevronné qui cumule près de 20 ans d’expérience dans l’univers des finances, incarne la quintessence du succès en terre ivoirienne. Cet ancien cycliste de haut niveau qui rêvait de devenir officier dans l’armée camerounaise a vécu une enfance peu confortable, dans un quartier populaire de la ville de douala avant d’aller majestueusement mener bataille avec Afriland First Bank sur la terre des éléphants (sa patrie professionnelle). Un coach certifié, très attaché au concept de liberté financière, qui s’attèle à jeter un pont fort utile entre la génération actuelle et celle suivante.

Téléchargez votre Magazine

Sa simplicité apparente masque une solidité professionnelle construite au prix de multiples efforts. Le challenge était colossal mais Olivier Dadjeu l’a relevé avec une facilité qui pourrait exciter curiosité et jalousie. Issu d’une famille modeste, cet adepte des épreuves de courage (résistance au feu des cigarettes, traversée des rivières en furie) a dû se surpasser pour se hisser aussi haut dans la considération qu’il bénéficie actuellement auprès de ses pairs.

Cette passion qu’il développe pour les chiffres, s’explique aussi par sa filiation. Sa mère était une excellente commerçante et son père, un policier exigeant. Le décès de ce dernier en 1999, un an avant l’obtention de son diplôme d’études professionnelles approfondies (DEPA) à l’École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC), – option gestion financière et Comptabilité – sera pour ce gestionnaire expérimenté, à la fois une déchirure et une armure qui va lui permettre non seulement de déclencher le moteur de sa réussite mais surtout, de prendre ses responsabilités.

 Une fois son diplôme en poche, Il fait aussitôt son entrée dans le monde professionnel comme inspecteur chez Afriland First Bank Cameroun. Il lui faudra attendre quatre ans pour connaître sa première promotion. 4 ans d’endurance, d’apprentissage et d’observation de l’environnement des affaires, traversés dans la peau d’un lion.  

Suffisant pour qu’il soit nommé Chef de département en charge des projets, poste rattaché à la direction de la recherche et des investissements. Un an plus tard, il devient chef de département crédit avant d’être porté au rang de chef d’agence Hippodrome.

Cette ascension remarquable au sein de la banque panafricaine l’offre des nouvelles perspectives. En 2007, il débarque chez CCEI BANK Guinée Equatoriale une filiale du groupe où il occupe la fonction de Directeur du Crédit et du Contrôle des Engagements. Une reconnaissance qui lui rouvre la porte d’une nouvelle carrière internationale riche en immenses défis. Par la suite il est  nommé Directeur général au Soudan du Sud et en Côte d’ivoire. C’est d’ailleurs dans ce pays qu’il continue d’imprimer ses marques.

Après avoir enchaîné les belles performances avec
les grandes organisations financières, Olivier Dadjeu, peu prolixe avec la presse, veut désormais écrire sa propre légende. Depuis le mois d’Avril 2019, celui qui est vice-président de l’association sportive Club des Amis du Vélo (AS-CAVEL) de Koumassi, a décidé d’explorer le chemin de la scène entrepreneuriale ivoirienne en lançant sa firme : SMART-LINK CAPITAL, un cabinet de conseil financier.

Une initiative née de son besoin constant d’ouverture et de proximité avec les porteurs de projets, pour les permettre d’éviter des risques qui pourraient compromettre la santé de leur trésorerie.

Selon ce manager qui prône la mutualisation des efforts, « lorsqu’on partage un objet matériel, on le divise mais quand on partage la connaissance, on la multiplie ». Un leitmotiv qui ressemble étrangement à une phrase choc des romans populaires. N’est-ce pas aussi cela, qui fait la caractéristique principale des grands leaders ?

Bien malin qui pourra répondre facilement à cette question.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page