le

Maître Roland ABENG, l’homme de la gagne

L’histoire se chargera d’écrire son nom en lettres de noblesses dans le panthéon des meilleurs juristes camerounais. Polyvalent et expérimenté, Roland Abeng est un véritable volcan d’énergie qui, grâce à son talent – largement supérieur à la moyenne – a acquis une reconnaissance dans le domaine du droit, un univers truffé de surprises et de discontinuités. Le secret de son équilibre : son humilité. Une qualité qui fait sa particularité et l’aide à construire sa renommée. Comme une vague scélérate, le succès a emporté le cabinet d’avocats qui porte ses empreintes. Toujours bien luné, cet orfèvre du droit, très impliqué dans la vie associative, est aujourd’hui dans les petits-papiers des Grands Entrepreneurs du Cameroun.

 Faire carrière dans le droit a toujours fait partie de ses aspirations. C’est à la CCAST (Cameroon College of Arts, Science and Technology) à Bambili dans la région du Nord-Ouest Cameroun, qu’il commence à entretenir la flamme de sa passion naissante. L’obtention de son GCE Advanced Level en Littérature, économie et Histoire lui ont permis de bien balayer les contours de son métier. Il y donne suite et forme en s’inscrivant à la faculté de droit à l’université de Yaoundé 2 où il obtient une licence en droit privé. 

En octobre 1996, il devient Partenaire Associé chez The halle Law Firm, un cabinet spécialisé dans la pratique du litige commercial et des transactions d’entreprises. Une expérience qui va conduire, – celui qui depuis Avril 2020 est  membre de l’association internationale pour la protection de la propriété intellectuelle – à créer deux ans plus tard, son propre cabinet : ‘’Abeng Law firm’’ avec un large éventail de services enrichis d’une double-compétence en droit français et anglais, un cabinet qui répond aux standards de qualité et offre d’excellents services juridiques à ses clients.  

Il ne va tarder à percevoir la consistance d’une réalité bien plus pénible qu’il ne le pensait. Le prix à payer pour mériter un franc succès. Au fil des années, il recrute des experts issus de tous les horizons pour croiser leurs expériences et construire la belle histoire que l’on connait aujourd’hui mais surtout va se servir de l’expertise de ses collaborateurs pour mieux enraciner la créativité, fondement de tout itinéraire entrepreneurial. 

En 2006, il pousse les études en droit criminel international à l’université de Leiden aux Pays-Bas et gagne son « Summer Certificate course ». Alors débute son impressionnant engagement comme membre dans le mouvement associatif (Law Society & England and Wales ; American Bar association ; TAG Law ; Intellectual Property constituency) pour nouer les liens utiles avec le monde juridique. En mai 2013, son cabinet intègre la MIRANDA ALLIANCE NETWORK of Law firms, un cabinet puissant qui actuellement ramasse de nombreux  prix sur le continent. La preuve, cette agence a été classé par la Chambers Global (édition de 2020), – un guide qui met en lumière les principaux cabinets d’avocats dans plus de 190 pays à travers le monde – comme cabinet de premier plan dans la zone Afrique. Il en est le mandataire gérant au Cameroun et accomplit avec élan, des actions héroïques qui remplissent le cœur de ses clients de satisfaction.

Par ses réalisations, cet incroyable manager né un 29 Septembre, le jour de la mort de l’écrivain français Emile Zola qui a brillamment défendu Alfred Dreyfus, dans ses temps libres, s’amuse à animer les ateliers sur la pratique juridique et le cyberespace en tant que coordonnateur national de la coalition pour la cour criminelle internationale – peut désormais se faire le chantre d’une Afrique rayonnante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
You cannot copy content of this page
%d blogueurs aiment cette page :