le

Leadership féminin : Elizabeth Tchoungui ou la renaissance sous une pluie « orange » ?

Pour la décrire, on dit qu’elle est la première femme à présenter le journal télévisé de TV5 Monde ou la première dame à avoir présenté l’emblématique magazine culturel Avant-premières sur France 2. Mais Elizabeth Tchoungui – ‘’ dont l’intelligence n’a rien perdu de son alacrité ‘’ – ne se résume pas à ces deux faits d’armes qui appartiennent à son prestigieux passé. Pour réussir dans le milieu de l’audiovisuel, cette écrivaine qui « souhaite la pluie » à tout le monde, s’est livrée par monts et par vaux au travail et n’a fixé aucune limite à son audace.


Née le 6 février 1974 à Washington DC (Etats-Unis), la fille du diplomate Camerounais François Xavier Tchoungui a eu une enfance très mouvementée, se déplaçant au gré des affectations de son père (France, Belgique, Italie). Diplômée de l’école Supérieure de Journalisme de Lille, cette femme multiculturelle au sourire inamovible, s’est forgée une image de combattante. Entrée très vite dans les maternelles de la vie professionnelle en présentant à 23 ans seulement, l’émission JTJ des enfants sur la chaîne canal J avant d’enchaîner 3 ans plus tard sur France 5 avec le programme : les écrans du savoir, puis chef du service culture de la chaîne d‘information internationale France24 en 2007, Elisabeth Tchoungui a construit sa carrière à coup de prises de risques et de rencontres opportunes. Un réseau bien tissé qui constitue ce qu’elle appelle si habilement « son grand village » et auquel elle s’est accrochée pour garder la foi et l’espérance.


Pétrie d’humilité et d’humanité, cette administratrice de l’ONG internationale Action Contre La Faim a été nommée depuis Août 2020, Directrice Exécutive RSE (Responsabilité Sociale de l’entreprise) du groupe français de télécommunications Orange dans le cadre des objectifs du plan stratégique ‘’ engage2025 ’’ pour permettre à l’entreprise de faire rimer bon sens et performance mais surtout d’accompagner le redéploiement de la stratégie environnementale et sociétale de la firme après cette période de crise sanitaire d’une ampleur inédite.


Présidente déléguée de la fondation Orange et membre du parlement des écrivaines africaine, cette amoureuse des belles-lettres, auteure de plusieurs livres (Je vous souhaite la pluie, Bamako climax, Billets d’humeur, …) parmi lesquels figure « Le jour où tu es né », un témoignage de 224 pages où l’ancienne animatrice de RMC Story raconte le parcours de son fils Alexandre, autiste Asperger pour qui elle s’est farouchement battue contre l’autorité de la blouse blanche pour le scolariser et qui est aujourd’hui devenu la lampe qui éclaire sa vie dans les moments obscurs. Un engagement littéraire qui lui a valu d’être promue au rang de Chevalier des Arts et des Lettres en 2009. 

F.T

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
You cannot copy content of this page
%d blogueurs aiment cette page :