Koyo Kouoh, la grande curatrice camerounaise

Du talent, de la passion, une quête permanente de l’excellence. La Camerounaise Koyo Kouoh, 53 ans est une conquérante qui a su bâtir une trajectoire exceptionnelle dans l’univers de l’art et de la culture. Née en 1967 à Douala, Koyo Kouoh passe sa tendre enfance au Cameroun avant de rejoindre la Suisse à l’âge de 13 ans. Elle étudie l’administration bancaire à l’école de commerce de Zurich. Elle commence sa carrière professionnelle dans le secteur bancaire suisse avant de se tourner définitivement à sa passion au milieu des années 90.


Koyo Kouoh s’installe au Sénégal en 1996. Elle a trouvé dans ce beau pays au patrimoine culturel riche et diversifié une terre propice pour sa conquête de l’art africain. Dès 1998, elle commence à s’imposer comme une référence dans l’univers artistique africain. Elle est au cœur de plusieurs événements comme « Les rencontres africaines de la photographie de Bamako », La biennale de Dakar… En 2008, elle crée son centre d’art à Dakar dénommé « Raw Material Company ». Elle commissaire d’exposition pour de nombreux événements parmi lesquels : 1:54 Contemporary African Art Fair à Londres, Documenta 12 en 2007 et Documenta 13 en 2012, Salon Urbain de Douala entre autres.


Depuis mai 2019, Koyo Kouoh est à la tête du plus grand musée contemporain africain au monde : le Zeitz MoCAA basé au Cap en Afrique du Sud. La directrice et curatrice camerounaise a su se démarquer par son travail et l’amour inconditionnel qu’elle porte pour le développement de l’art africain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
You cannot copy content of this page
%d blogueurs aiment cette page :