Né pour être un grand leader africain ? Suivons la trajectoire de l’empereur Prince Emmanuel NGASSA HAPPI

Il fait partie des monuments vivants au Cameroun. Le prince Emmanuel NGASSA HAPPI est l’un des membres-fondateurs de la JCI (jeune Chambre International) au Cameroun. Ex administrateur de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) dans les années 70 et 80, présent dans le management du football depuis la fin de la décennie 1960, il est considéré comme l’un des plus grands dirigeants de football africain de tous les temps. Avec l’union Sportive de Douala, il remporte deux titres continentaux à savoir la Coupe d’Afrique des vainqueurs de Coupes en 1979 et la Coupe d’Afrique des clubs champions en 1981. Le premier chef d’Etat du Cameroun lui donnera le surnom « D’Empereur » à la suite de ses victoires sur le plan continental.


Il fera carrière à la SDV Cameroun où il sera pendant plusieurs années DGA. En 1992, il va participer à la rencontre de Cancun (Mexique) des membres de la Fédération Universelle des Associations des Agences de Voyages (FUAAV) en tant que Président du Syndicat National des Agences de Voyages et du Tourisme du Cameroun (SNAVTC) où sera également présent le Sénégalais ASSANE FALL. De ce congrès, naîtra l’idée de regrouper l’ensemble des Associations des Agences du Tourisme de l’Afrique Centrale et de l’Ouest pour mieux défendre leurs intérêts : une mission complexe mais réalisable. 2 ans plus tard, après un travail de fond mené par le Prince Ngassa Happi et son compère sénégalais, la première assemblée générale de la Fédération Inter Etats des Syndicats des Agences de Voyages et de Tourisme de l’Afrique de l’Ouest et du Centre se tenait à Abidjan en Côte d’Ivoire et le camerounais devenait à l’occasion le tout premier président de cette organisation. 


De par ses aptitudes et ses capacités managériales, Prince NGASSA HAPPI va cumuler plusieurs postes stratégiques ; il est élu en octobre 2005 comme Vice-président mondial de la Fédération Universelle des Associations des Agences de Voyage et de Tourisme (UFTAA) à l’Île Maurice. Au cours de la même année, il procède à la création de l’Institut Supérieur de Transport, Tourisme, Affaires et Management (ISTTAM) dont l’ouverture aura lieu en 2006 et qui connaîtra du succès jusqu’à ce jour. Il a initié et présidé la rencontre de l’Association Camerounaise des Instituts Privés d’Enseignement Supérieur (ACIPES) en mars 2017. 


Après sa brillante carrière dans l’USD, il sera nommé Vice-président du Comité de Normalisation de la FECAFOOT en 2013 au sein duquel il démissionnera volontairement en 2014 pour des raisons personnelles. En 2018, il conduira la Présidence de la Commission Électorale de la ligue régionale du Littoral.


Il faut dire que Prince HAPPI NGASSA a marqué sa présence dans l’histoire camerounaise du football, et même dans la défense des intérêts de l’Afrique dans le secteur du tourisme, les différents postes occupés jusqu’ici dans divers domaines montrent sa volonté de lever plus haut les couleurs de l’Afrique.

écrit par : Leonie Loumou & MW

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
%d blogueurs aiment cette page :