Nos CEO

Kenfack Jean Jules (Maalhox), le roi du rap business au Cameroun

Depuis 5 ans, la musique urbaine connaît une grosse révolution au Cameroun. Aujourd’hui, cette musique a dompté les autres rythmes et connaît un développement fulgurant. Comme à l’époque du grand Makossa, la musique urbaine camerounaise envahit de plus en plus le continent. Les collaborations avec les artistes étrangers se multiplient. Les enjeux économiques deviennent de plus en plus importants. Sur ce dernier aspect, Kenfack Jean Jules plus connu sous son nom d’artiste Maalhox a non seulement compris les enjeux très tôt, mais surtout déploie des stratégies d’affaires qui imposent le respect.

 

La vie n’a pas toujours été facile pour Jean Jules qui est né et a grandi à Yaoundé. Deuxième d’une famille de 10 enfants avec les parents séparés, le jeune rappeur et entrepreneur camerounais a dû abandonner l’école dès le secondaire pour faute de moyens. Déjà au lycée de Mendong à Yaoundé, il s’était illustré comme un génie de la poésie remportant à l’occasion tous les concours dans le domaine. Loin de l’école, Maalhox va affronter la rue avec un seul rêve, sortir de là et de s’imposer comme une icône. Entre la perte de sa petite sœur suite à un cancer ou encore de sa maman en 2014, Jean Jules pour ses cadets se trouve dans l’obligation de réussir.

 

Téléchargez votre mensuel panafricain

Le jeune rappeur développe les stratégies, entre ses vidéos qui sont des véritables vitrines publicitaires pour de nombreuses marques, les produits dérivés qu’il multiplie, les chansons populaires qui le maintiennent sur le devant de la scène, le CEO de Zone2Rap ( le label de l’artiste) a le secret du business. Il enchaîne les tournées au Cameroun et à l’international. Comme tout entrepreneur ambitieux et astucieux, le rappeur entrepreneur a revu son entourage. Sur du bon comme du bad buzz, Maalhox réussit l’exploit de tirer son épingle du jeu. Il sait où se trouve son public et travaille pour la satisfaction de cette dernière. Comme une entreprise sérieuse qui fait de sa clientèle sa priorité, Maalhox subtilement fait de même pour son public.

29684125_1660863620669268_4505745180552981984_n

Tournage d’un clip de l’artiste aux Emirats Arabe Unis

Le jeune rappeur entrepreneur de 28 ans né le 16 janvier 1990 impressionne par sa compréhension du business du « gangster rap ». Censuré par plusieurs médias nationaux, il réussit à s’imposer et sa cote de popularité ne cesse de croire avec un impact positif sur ses affaires qui visiblement prospèrent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s