Nos CEO

Puisque le succès ne fait pas de bruit, Célestin Tawamba beigne dans la discrétion, entrepreneur à succès, militant du made in Cameroun ; le PDG de Cadyst Invest un exemple pour toute une génération

Douer d’une grande intelligence, travailleur acharné, Célestin Tawamba est un pur prodige du monde des affaires au Cameroun. L’entrepreneur qui trône à la tête de la holding Cadyst invest est un homme ambitieux qui maîtrise l’environnement des affaires en Afrique. Son professionnalisme et son souci de performance font de lui aujourd’hui un acteur majeur de l’industrie agroalimentaire au Cameroun et en Afrique Centrale. Le parcours de l’homme justifie à juste titre son succès. 

À 51 ans, Célestin Tawamba fait partie des entrepreneurs qui comptent dans l’environnement camerounais. Entrepreneur à succès oui, mais aussi tête bien faite. Il est diplômé de HEC et de l’université de Paris Dauphine. En 1992, il entame une carrière à Ernest & Young comme superviseur d’audit. Il passera 4 ans dans cette grande multinationale Britannique. En 1996 après son départ d’Ernest & Young, il dépose ses valises dans une entreprise d’exploitation forestière (le groupe Hazim) comme directeur financier. Il passera 5 ans dans cette entreprise dont le promoteur libanais était par ailleurs très satisfait et impressionné par son rendement et son dévouement au travail, ce dernier le traitera même comme un fils. Après son départ du groupe Hazim, Célestin estime que c’est le bon moment de se lancer en son propre compte. Il sollicite auprès d’une banque les financements pour lancer son entreprise, la sollicitation va se solder par un refus. Mais grâce au parrainage de son ancien employeur (PDG du groupe Hazim) qui se porte garant pour lui, il trouvera les financements nécessaires pour lancer son entreprise auprès d’autres banques.

La pasta naît en 2002, très rapidement, l’entreprise va subir un développement rapide et en 2005, il absorbe le leader du marché qui est alors Panzani. En 2009 soit 7 ans après la création de l’entreprise La Pasta, Célestin Tawamba emploie près de 500 Camerounais avec un chiffre d’affaires de 35 milliards de Franc CFA. Le marché camerounais étant devenu très étroit, il est présent alors dans toute la sous-région Afrique Centrale. En 2006, il crée la holding Cadyst invest pour couronner l’ensemble de ses investissements. Il reprend la même année les anciens laboratoires du groupe français Rhône Poulenc pour développer une entreprise pharmaceutique au nom de Cinpharm. Dans son développement, Cinpharm rencontrera des difficultés et fermera les portes en 2013 avant l’arrivée des Tunisiens Teriak qui relanceront les machines.

Célestin Tawamba s’affiche comme un grand défenseur du made in Cameroun. Il fait partie des chefs entreprises qui ont farouchement pris position contre la signature des accords de l’APE. Il est plus favorable pour les accords bilatéraux avec les pays comme le Nigeria. Une autre particularité de l’entrepreneur à succès, il ne milite dans aucun parti politique et reste concentré dans son domaine qui est de créer de la richesse.

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s