Business

Inauguration : BGFIBank Cameroun et l’Union Européenne financent le premier barrage hydroélectrique privé du Cameroun à Mbakaou

L’autonomisation énergétique est un enjeu capital pour le développement du Cameroun. Avec la croissance démographique, les besoins en énergie sont de plus en plus accrus et les entreprises en charge de la question, aujourd’hui, peinent à satisfaire entièrement le besoin des Camerounais en matière énergétique. Avec la loi de 2011 permettant à un producteur privé d’électricité issue de sources renouvelables d’être raccordé au réseau du distributeur national (ENEO) et de vendre l’énergie produite selon la réglementation en vigueur, une nouvelle fenêtre d’opportunités s’est ouverte pour les investisseurs et les consommateurs. Ce 14 avril 2022, en présence de Gaston ELOUNDOU ESSOMBA, ministre de l’Energie et de l’Eau du Cameroun a été inauguré le premier barrage hydroélectrique privé du Cameroun à Mbakaou dans l’Adamaoua financé conjointement par la BGFIBank Cameroun et l’Union Européenne.

Super promo

La petite centrale hydroélectrique (PCH) de Mbakaou est alimentée par un prélèvement de 13m³/s sur le fleuve Djerem un cours d’eau au débit annuel moyen supérieur à 200 m³/s. Avec une hauteur de chute de 13,5 m, ce potentiel hydroélectrique est converti en énergie électrique par deux turbines Kaplan générant une puissance nominale totale de 1,49 MW. La puissance de la petite centrale hydroélectrique pourra doublée (2.8 MW) pour s’adapter à l’évolution du besoin des populations ou en cas d’extension du réseau ENEO vers d’autres localités avoisinantes.

C’est l’entreprise IED Invest Cameroun qui se chargera de l’exploitation et de la gestion du PCH de Mbakaou. Le barrage alimentera dans l’immédiat les localités de Mbakaou, Tibati, Makandao, Liboum, Boninting, Naskoul, Gantang et Combo et dans une extension future Ngaoundal ou Banyo. Le barrage permettra de réduire significativement les délestages et d’améliorer les conditions de vie des populations de ses localités. Sur le plan environnemental, 10 000 tonnes d’émissions de COշ seront économisées la première année et 420 000 sur 20 ans.

Après Mbakaou, la BGFIBank Cameroun compte financer 49 autres PCH à travers le Cameroun afin de contribuer significativement à l’autonomie énergétique du pays.

Mérimé Wilson

Greenbox Cameroon CEO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité