Nos CEO

Jean Claude Ngbwa, un panafricaniste convaincu à la tête du marché financier sous-régional

« Divisés, nous sommes faibles. Unie, l’Afrique pourrait devenir, et pour de bon, une des plus grandes forces de ce monde ». Ces paroles de l’emblématique panafricaniste Ghanéen, Kwame NKRUMAH, trouvent une résonance particulière dans les pensées de Jean-Claude NGBWA, Directeur Général de la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique Centrale (BVMAC). Du haut de ses compétences multiples dans divers domaines de la finance et les assurances, ce manager se classe aujourd’hui légitimement comme étant un des meilleurs experts des questions financières en Afrique. Le dynamisme et l’intelligence qui émanent de son esprit ont toujours su faire rayonner le Cameroun sur la scène financière continentale. Aujourd’hui, il s’investit à la modernisation du marché financier en zone CEMAC.

Téléchargez votre Magazine

La planification stratégique et l’analyse financière sont là quelques compétences parmi tant d’autres, dont possède ce haut cadre camerounais. Véritable chantre de l’excellence et du progrès économique, son travail remarquable lui a valu de figurer dans le classement (de Financial Afrik) des 100 personnalités de la finance africaine en 2017. Pas assez surprenant pour ce diplômé en 1983 de l’École Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) en tant qu’inspecteur des régies financières (trésor). Dans un contexte socioéconomique, particulièrement difficile, il n’a cessé de briller par la qualité de son travail au sein des institutions où il a exercé.


D’ailleurs, ses quinze années au poste de secrétaire général de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA) prouvent à suffire que ses compétences sont reconnues et appréciées par plusieurs valeurs économiques africaines. Il aura à cet effet supervisé, organisé et contrôlé de façon efficiente, les marchés d’assurances des quatorze Etats de l’UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest-Africain) et de la CEMAC (Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale). Avant d’être propulsé à la tête de la BVMAC, il a assuré les fonctions de Président de la Commission des Marchés Financiers (CMF).


Ce statut lui a ainsi permis de participer en juillet 2019, au processus de fusion de l’ancienne bourse des valeurs mobilières d’Afrique Centrale (logée à Libreville, Gabon) avec la Douala Stock Exchange. Fin connaisseur des enjeux des marchés financiers, il vient de voir son mandat prorogé de six mois à la tête de cette importante place financière. Une occasion supplémentaire pour lui de contribuer davantage au développement du secteur privé qui constitue un véritable levier de développement pour la zone CEMAC.

Christian OTSONG 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
You cannot copy content of this page