le

Frédéric Mvondo, CEO Globeleq Cameroon, l’éclaireur

La question de l’accessibilité à l’énergie reste une question fondamentale pour les états africains. Aujourd’hui plus que par le passé, l’autonomie énergétique est au centre de toutes les questions liées au développement. Dans sa quête, les hommes et les femmes du continent s’illustrent par leurs volontés d’apporter des solutions multiformes au problème. Frédéric Mvondo au Cameroun est à la tête de Globeleq Cameroon Management Services et de la Dibamba Power Development Company, des filiales camerounaises de Globeleg Africa Ltd.


Fréderic Mvondo fait partie des élites camerounaises formés dans les meilleures écoles françaises. Diplômé de l’ENSAE et de Science Po Paris, le manager expérimenté au cours des 20 dernières années a roulé sa bosse dans le monde de la finance et de l’énergie. Il commence sa carrière chez GE Capital Bank comme Consultant avant de rejoindre en 2005 AES Corporation. Il fait partie des Camerounais qui croient à l’immense potentiel que possède la première économie d’Afrique Centrale. On peut aisément le comprendre par les choix qu’il a opérés sur la trajectoire de sa carrière. Avec son niveau d’expertise, il avait les chances d’évoluer et de prospérer dans d’autres environnements, mais il a fait le choix d’être un acteur actif du développement et de la croissance économique de son pays.


Fréderic Mvondo est la tête de Globeleg Cameroun depuis 2014, la multinationale possède des actions majoritaires dans les installations de production de l’énergie électrique dans la Dibamba (Dibamba Power Development Company 88 MW) située dans la périphérique de Douala et à Kribi (Kribi Power Development Company 216 MW).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
You cannot copy content of this page
%d blogueurs aiment cette page :