Alexander Sipua Ngnoubamdjum, le consultant

L’Afrique se fera avec sa diaspora, rien ne pourra empêcher cette réalité. De plus en plus, les Africains du monde entier prennent conscience de l’urgence d’agir pour l’Afrique. La diaspora africaine comme jamais dans le passé est au cœur des débats dans tout ce qui concernent les questions économiques sociales et politiques du continent. La grande diaspora camerounaise n’échappe pas à cette réalité. Entre ceux qui choisissent de retourner définitivement sur le continent, ceux qui explorent encore les opportunités ou encore ceux qui entreprennent dans leurs pays d’accueil en faveur de l’Afrique, Alexander Sipua Ngnoubamdjum a choisi commencer par la troisième option.


Diplômé en sciences économiques de l’université d’Hambourg en Allemagne, Alexander Sipua Ngnoubamdjum fait partie des Camerounais de la diaspora qui se démarquent par leur amour pour le travail. Pendant plusieurs années, il exerce comme directeur des affaires africaines chez Yantalux GmbH une grosse firme allemande spécialisée dans l’énergie solaire. Le manager va apprendre à connaître l’Afrique profonde, à découvrir les opportunités dans différents pays du continent. En 2012, Alexandre décide de se lancer à l’entrepreneuriat et crée Sipua Consulting.


Alexander Sipua Ngnoubamdjum à travers son entreprise de conseil dont le siège se trouve à Hamburg avec des représentations dans plusieurs pays africains à l’instar du Cameroun, du Sénégal, du Kenya ou encore le Ghana accompagne les institutions, les gouvernements et les investisseurs privés à investir efficacement en Afrique dans les secteurs clé comme les énergies renouvelables, l’agriculture, les infrastructures entre autres. Guidé par la passion et une connaissance profonde de l’Afrique, Alexander fait partie des afro optimiste qui croit à une nouvelle Afrique. Une Afrique qui prospère et qui progresse.  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
FERMER
You cannot copy content of this page
%d blogueurs aiment cette page :