Publicités

Dr Claudel Noubissie, le jeune Camerounais qui a vendu son lit pour révolutionner l’entrepreneuriat au Cameroun

La transformation d’un pays passe par des hommes exceptionnels, les hommes qui ont la capacité de voir dans le futur, des véritables visionnaires. Au Cameroun, de plus en plus les visionnaires se démarquent, un écosystème dynamique bien qu’embryonnaire est en train de naître. Parmi les visionnaires camerounais qui tentent de renverser l’ordre établi, il y en a un qui monte en puissance. Lui c’est un jeune médecin, docteur Claudel Noubissie, sa particularité, il a vendu son lit.

Dr Claudel Noubissie a vendu son lit pour entreprendre. Le symbole est fort, il est puissant, impressionnant à la limite. Écrivain, médecin, formateur, entrepreneur, c’est autant de casquette que porte ce jeune Camerounais au talent unique. Il est le fondateur de la startup academy, une école dit-il qui forme les futurs patrons en opposition à l’école traditionnelle camerounaise qui forme les employés. Lors des sessions de la « Startup Academy», le docteur apprend à ses apprenants comment vendre leurs lits. Sans toutefois abandonner ce pour quoi il a été formé, le Dr Claudel Noubissie fait partie des initiateurs de SOS Médecins Cameroun. Une nouvelle vision de la médecine qui consiste à anticiper sur les maladies et à rapprocher la médecine auprès des populations.

En 1 an avec la « Startup Academy », le Dr Claudel a déjà impacté des milliers de jeunes Camerounais. Aujourd’hui plus que jamais il est sous le feu des projecteurs, son verbe est puissant, son enthousiasme et son amour pour le Cameroun sont contagieux. Sa foi de voir un pays transformé par la jeunesse à travers une révolution entrepreneuriale est grande. De l’ambition, il en a, la volonté aussi mais le plus important sa capacité à passer à l’action est tout simplement extraordinaire.

Publicités

2 pensées sur “Dr Claudel Noubissie, le jeune Camerounais qui a vendu son lit pour révolutionner l’entrepreneuriat au Cameroun

  • 28 mars 2018 à 13 01 29 03293
    Permalink

    Je suis très enthousiaste pour ce jeune camerounais, en effet c’est la première fois que je trouve un africain qui se rapproche de l’idée que nous devons nous faire de ce que nous sommes venus chercher en Europe quant à nos études
    Réduire peu à peu notre dépendance vis-à-vis des européens

    Répondre
  • 22 juin 2018 à 11 11 48 06486
    Permalink

    tres intéresent Dr j’aimerais participer à votre prochaine formation

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Inline
Inline